Inter-Environnement Bruxelles

Suspension des expulsions ... vraiment ?

Publié le mardi 7 avril, par Sarah De Laet
Version imprimable

Dans la journée du 6 avril, un coup de tonnerre à retenti à Saint-Gilles : deux familles qui occupaient des appartements vides rue de France ont reçu un avis d’expulsion pour le 9 avril. Alors que nous devons tous nous confiner, ceux qui avaient trouvé refuge risquaient de se voir mettre dehors sans solution de relogement.

Photo : SPRB-DMS

Or, le propriétaire, Infrabel (société de droit public, gestionnaire du réseau ferroviaire belge) ne semble pourtant pas avoir de projet en cours sur ces lieux. Et un moratoire sur les expulsions a été officellement prolongé jusqu’au 3 mai... Quoi qu’il en soit, 36 coup de téléphone, des dizaines de mails et de post facebook plus tard cette expulsion-ci n’aura probablement - mais pas certainement - pas lieu.

Cependant, le fait que cet avis ait pu être décidé, imprimé, notifié, prouve que le mécanisme de suspension n’est pas clairement compris de tou.te.s. Pour une famille qui avait la chance de connaître quelques personnes à alerter, combien sont peut-être sur le point de se faire expulser en plein confinement ?


Sarah De Laet


Relais

Dernier ajout : 1er octobre.