Inter-Environnement Bruxelles

Assemblée Associative d’IEB : Bruxelles industrielle

Article publié le 10 avril 2019 par I E B
Version imprimable

La ré-industrialisation de la ville n’est plus un tabou. Après s’être profondément désindustrialisées, les villes se voient enjoindre par l’Europe de se ré-industrialiser. Quel le projet politique se cache derrière l’engouement pour la ville industrielle ?

Il est certain que la réflexion supra-locale portant sur la ré-industrialisation des territoires urbains combinée à une crise de l’emploi peu qualifié bruxellois à un moment où la flambée des prix du foncier de la Région pousse plus que jamais les dernières entreprises vers la périphérie, tout ceci a ravivé l’intérêt des institutions pour les activités productives en ville. Les nombreux plans et études lancés sur le sujet en témoignent : les rapports de l’Observatoire des activités productives, le Plan Marchandise, la recherche Cities of Making, le Plan Régional d’Économie Circulaire (PREC), la Chaire en économie circulaire et métabolisme urbain... sans oublier le Plan Industriel du cabinet Gosuin adopté en janvier 2019.

Pour débattre de tout ceci, IEB a prévu un moment en deux temps :

1° une visite de la société d’économie sociale CF2D (www.cf2d.be) qui assure la revalorisation des déchets du secteur informatique. Inscription obligatoire : claire.scohier chez ieb.be. Limitée à 20 personnes.

2° une assemblée en compagnie de l’actuel Ministre bruxellois de l’économie et de Gilles Van Hamme (IGEAT-ULB) suivie d’une table ronde avec la CSC, la FGTB, le Port de Bruxelles, Cities of Making et BECI, qui se tiendra le mardi 14 mai dès 18 h pour la visite et 19 h pour l’assemblée au centre Recy K, quai Fernand Demets, 55, à 1070 Anderlecht (métro Delacroix). Et d’ici là ne manquez pas de lire notre dossier sur le sujet : « Bruxelles industrielle ? ». Inscription souhaitée.

Contactez chez ieb.be">Claire Scohier et chez ieb.be">Sarah De Laet.

Photo : Paula Bouffioux.