Guide pratique : génération nov’langue

https://www.ieb.be/42358
29 octobre 2019

Des mots comme ça, ça ne s’invente pas... à moins que ? Au contraire, toi aussi ami lecteur, donne-toi le temps de créer TA propre Novlangue !

Afin de ne pas te laisser vagabonder sans direction, l’équipe d’IEB a synthétisé pour toi les grandes techniques de fabrication de « ces beaux mots ».

La multiplication des mots de novlangue pourrait-elle contribuer à sa disparition ? Rien n’est moins sûr. En revanche, s’entrainer à les créer pourrait bien nous permettre de nous en désintoxiquer !

Toi aussi invente des mots magiques. Le Dr. Lichic, pataphysicien, vous donne l’exemple.

La novlangue des décideurs est riche, certes, mais ses potentialités n’ont pas encore été exploitées jusqu’au bout. Le Dr. Lichic vous propose quelques termes dont l’utilité se fera bientôt sentir.

  • Facilyser : faciliter la destruction d’un élément de patrimoine isolé au milieu d’un projet innovant (de parking, de bretelle d’autoroute).
  • Réugnon : se dit d’un choc, le plus souvent émotionnel, reçu lors d’une réunion de concertation.
  • Moyenager : aménager un quartier pour faire revenir la classe moyenne par l’entremise de pratiques politiques féodales.
  • Kanaalyser : inciter à l’acquisition de logements réputés branchés dans une partie notoirement insalubre de la ville au moyen de campagnes de communication/ persuasion.
  • Artyficialisation : politique d’aide à la colonisation d’un quartier populaire par des artistes, préalable à sa requalification à moyen terme vers un quartier plus bourgeois.
  • Participâtif : Se dit d’un processus de participation bâclé et vaguement consultatif destiné à enfumer les habitants.
  • Lobbygation : décision prise sous l’influence de tiers (exemple : les lois au niveau européen).
Axel Claes