Inter-Environnement Bruxelles
© IEB - 2021

Travailleurs et clients

« Je suis toujours impressionnée, moi, de voir les clients nus. Ils sont défaits de leurs habits, ils sont parfois un peu mal à l’aise, inquiets à l’idée de plaire, de faire plaisir à la dame qu’ils viennent voir. Ils sont fragiles quand même dans cette position-là. Je trouve cela très très touchant ! »

Daniela

Les professionnel(le)s du sexe

Les acteurs principaux de l’activité de la prostitution sont les travailleurs du sexe et les clients. Le public des travailleurs du sexe est composé de femmes, d’hommes, de travestis, de transgenres et de transsexuels. L’âge des travailleurs du sexe varie entre 18 ans (l’autorisation légale pour exercer l’activité) et 77 ans. Il y a autant d’âges différents que de profils physiques ou de classes sociales diverses. Le niveau d’instruction est variable d’une personne à l’autre, on rencontre des personnes qui n’ont pas terminé les humanités supérieures et d’autres ont des formations universitaires. Dans les parcours multiples de ces personnes, certaines ont exercé une autre activité professionnelle avant d’entrer en prostitution et d’autres, ont commencé à l’âge de 18 ans.

Profils

  • Les femmes qui exercent la prostitution, sont issues de différentes origines, il y a autant de Belges que de non-Belges, issues de pays européens et non-européens ou d’autres continents, que ce soit de l’hémisphère nord ou sud. Celles-ci travaillent dans les différents lieux de prostitution qui existent en Belgique.
  • Les hommes sont aussi bien des Belges que des non-Belges principalement en provenance des pays de l’Europe de l’Est tel que la Roumanie ou la Bulgarie. Ils exercent dans des lieux géographiques différents que ceux des femmes et des travestis ou transgenres. Il existe des hommes qui se prostituent avec des hommes, ces prostitués hommes sont majoritairement hétérosexuels mais travaillent avec une clientèle masculine.
  • Les gigolos, sont des hommes prostitués qui ont une clientèle exclusivement féminine. Ils ne se définissent pas comme prostitués mais comme escorte-boys. Ils exercent principalement en privé et de manière occasionnelle.
  • Les travestis sont des hommes qui vont s’habiller en femme uniquement dans le cadre de leur activité. Ceux-ci sont principalement belges.
  • Les transsexuels sont des hommes qui se sont transformés en femme en effectuant des implants mammaires, injections de silicone, botox et opération génitale. Leur transformation s’effectue avec un suivi psycho-médical obligatoire. Les transsexuels sont principalement belges.
  • Les transgenres sont des hommes qui se font placer des implants mammaires, s’injectent de la silicone, prennent des hormones, et deviennent femmes dans une hypersexualisation, sans jamais se faire opérer au niveau génital. C’est dans un but professionnel principalement que ces personnes vont se transformer. Les personnes proviennent essentiellement d’Equateur et depuis quelques mois certaines, d’origine bulgare, travaillent en prostitution de rue à Bruxelles. Les transgenres, d’origine brésilienne, exercent principalement dans la région d’Arlon du coté d’Athus. Les clients principaux des transgenres, des travestis et des transsexuels, sont des hommes hétérosexuels.

Les clients

Le client est « monsieur tout le monde », il n’existe pas de profil-type du client. Comme pour la personne prostituée, rien ne prédéfinit celui qui recourt à la prostitution. Tout homme pourrait être client un jour dans sa vie. Les motivations qu’il aura pour aller voir une prostituée sont multiples et varients d’un client à l’autre. Soit, ils n’ont pas été gâtés par la nature et leur laideur ne leur permet pas de rencontrer quelqu’un, soit ce sont des personnes ayant un handicap physique ou mental, soit ce sont des hommes en souffrance psychique et physique et ils ne peuvent se soulager qu’avec une prostituée, soit c’est en vue de réaliser un fantasme dont ils n’osent pas parler à leur femme, soit ce sont des hommes seuls, soit des amoureux compulsifs, etc.

La classification des motivations du client est très large et variée. Il en va de même pour l’origine sociale, économique, et ethnique. Le client peut être une personnalité politique, un représentant religieux, un ouvrier ou un employé, mais avant toute chose, le client est un homme qui éprouve le besoin de payer pour un service sexuel.

Espace P…
www.espacep.be

« Dès fois je vais en avoir cinq sur la semaine et parfois certaines semaines, je ne ferai rien ! Cela dépend de mon état du moment, de mes chaleurs…
Je ne pourrais pas aligner les rencontres. J’ai besoin de prendre du plaisir là-dedans. »

Daniela