Inter-Environnement Bruxelles

Tour et Taxis : la Région favorable à un projet sans tour ! ...et sans taxis ?

Publié le mercredi 2 septembre 2009, par I E B
Version imprimable

Tags :

Tour & Taxis · Photo : elPadawan

Nouvelle étape cruciale dans le dossier Tour et Taxis : ce 27 août, la Région, par l’intermédiaire de son fonctionnaire délégué, a rendu son avis dans le cadre de la demande de permis d’urbanisme et d’environnement introduite par « T&T Project » pour l’urbanisation de la ZIR 6A qui couvre plus de 18,5 hectares de terrain sur ce site emblématique. L’avis est favorable sous conditions !

Nous ne disposons pas de l’avis complet, mais un communiqué de presse envoyé par les cabinets Kir et Picqué nous en donne la substance. A priori, les conditions imposées ne sont pas des moindres.

Lire le communiqué de presse des cabinets Kir et Picqué du 27 août 2009 : « Feu vert de la Région pour l’aménagement du site de Tour et Taxis ».

  • La réalisation de 90.000 m2 de logements à taille humaine. Les bâtiments ne pourront pas dépasser rez+15 et la tour de 34 étages initialement prévue ne verra donc probablement pas le jour.-* Le respect de la valeur patrimoniale du site par une meilleure mise en valeur de la Gare Maritime et par la préservation de l’ancienne Halle aux huiles et poissons que le promoteur vouait à la destruction.-* La verdurisation du site et donc la réalisation de l’espace vert de 10 hectares doivent être inscrites comme une des priorités du programme.-* Un développement raisonné du commerce : la Gare Maritime pourra accueillir du commerce pour autant que celui-ci ne rentre pas en concurrence avec le commerce existant au centre-ville.-* L’imposition d’un phasage strict : (1) rénovation de la Gare Maritime et réalisation d’un espace vert de 1,3 hectares le long de celle-ci ; (2) réalisation des immeubles de logement situés le long de la rue Picard ; (3) construction de la zone de logements le long de la Gare Maritime ainsi que l’aménagement intérieur de celle-ci ; (4) construction de la zone de logements située le long du futur parc.

Pour ce qui est du reste, les 90.000 m2 de bureaux prévus dans le projet du promoteur avaient déjà été écartés par la commission de concertation qui a refusé d’examiner ce point en l’absence d’une vision globale sur la zone (d’autres projets de bureaux le long de l’avenue du Port étant effectivement dans les cartons).

Dans l’attente de l’avis complet du fonctionnaire délégué, Inter-Environnement Bruxelles se félicité de la position de la Région dans ce dossier dans la mesure où l’avis rendu rencontre plusieurs de nos préoccupations.

Par contre, nous regrettons le manque de commentaires et de recommandations sur les questions de mobilité qui sont un des enjeux majeurs du site. Pour rappel, le développement total des 380.000 m2 prévus initialement dans la demande du promoteur s’accompagnait de la réalisation de pas moins de 4.500 emplacements de parkings. Situation tout à fait inacceptable à nos yeux pour ce site central qui demande certes à être mieux connecté par transports en commun, mais qui aujourd’hui est tout à fait incapable d’absorber une telle quantité de véhicules supplémentaires.


Téléchargez


Actions

Dernier ajout : 1er octobre.