Inter-Environnement Bruxelles

Sur la route de « La mondialisation des pauvres »

Publié le vendredi 8 novembre 2019, par Armelle Choplin, Jean-Fabien Steck, Olivier Pliez
Version imprimable

Sur la route de « La mondialisation des pauvres » ·

Alors que ce numéro d’EchoGéo est consacré à l’étude des corridors de développement, Sur l’écrit propose à la fois un contrepoint et un complément en proposant un échange avec les auteurs de La Mondialisation des pauvres, paru l’an dernier.

À propos de la genèse du livre
Jean-Fabien Steck (JFS) : Si depuis plusieurs années cette thématique est présente dans vos travaux de recherche, comment s’est-elle peu à peu imposée à partir de vos travaux antérieurs, portant à la fois sur les réseaux urbains, sur les dynamiques des villes et sur les mouvements migratoires ?

Armelle Choplin et Olivier Pliez (AC&OP) : L’idée était d’abord de travailler dans les années 2000 autour des circulations entre l’Afrique subsaharienne, l’Europe et la Méditerranée. En travaillant sur ces questions, on s’est rendu compte que la part des migrants qui venait en Europe était très faible par rapport à toutes ces autres personnes qui circulaient dans ces régions et qui n’allaient pas vers l’Europe, et qui parfois a...


Armelle Choplin - Olivier Pliez - Jean-Fabien Steck

http://journals.openedition.org/echogeo/18161


Lectures

Dernier ajout : 28 septembre.