Inter-Environnement Bruxelles

Une écologie des relations

Publié le jeudi 12 décembre 2019, par Paul-Arthur Tortosa
Version imprimable

Une écologie des relations ·

Cet ouvrage propose une synthèse extrêmement claire et accessible des travaux de Philipe Descola, titulaire de la chaire d’anthropologie de la nature au Collège de France de 2000 à 2019. Il fait partie de la collection « De vive voix » qui offre une tribune aux lauréats de la médaille d’or du CNRS. Dans un format court et accessible, l’auteur revient sur son parcours intellectuel, de sa formation universitaire jusqu’au développement des thèses qui ont fait sa célébrité.

Dans le premier chapitre, l’auteur s’attache à définir l’anthropologie contemporaine comme la réunion de trois formes de connaissance ; à la fois ethnographie, ethnologie, et anthropologie proprement dite. L’ethnographe, nous dit Descola, est « quelqu’un qui va s’immerger dans une communauté […] afin de comprendre de l’intérieur les habitudes, les usages, les façons de faire, de penser, de cette communauté » (p. 5), tandis que l’ethnologue est le spécialiste d’une aire culturelle ou « d’un certain type de problèmes » ...


Paul-Arthur Tortosa

http://journals.openedition.org/lectures/39132

info portfolio


Lectures

Dernier ajout : 21 septembre.