Inter-Environnement Bruxelles

Les acteurs

Article publié le 12 mai 2011 par I E B
Version imprimable

C’est l’intercommunale HYDROBRU, anciennement IBDE, qui assure la distribution de l’eau à Bruxelles. En 2009, Hydrobru fournissait près de 300.000 abonnés pour un chiffre d’affaire de près de 120 millions d’euros [1]. Hydrobru est entièrement contrôlé par les communes bruxelloises.

VIVAQUA, entreprise publique à caractère industriel [2], produit l’eau (en la captant principalement dans les nappes aquifères wallonnes) et la livre à Hydrobru. Vivaqua exploite également la station d’épuration Sud de Bruxelles et assure pour le compte d’HYDROBRU les missions relatives à la conception, la réalisation et l’exploitation des réseaux d’égouttage. Vivaqua est une entreprise intercommunale de type transrégional rassemblant 38 villes et communes, dont les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale. Elle possède le statut de société coopérative à responsabilité limitée (SCRL). Son chiffre d’affaire (tous clients confondus) est de 250 millions d’euros. Le rapport annuel d’Hydrobru nous apprend que Vivaqua facture environ 48 millions d’euros pour livrer à Bruxelles l’eau nécessaire à la vie de ses habitants, entreprises et travailleurs.

AQUIRIS, filiale du groupe international privé VEOLIA, est née suite à un appel d’offre de la Région de Bruxelles-Capitale, pour concevoir, construire et exploiter durant 20 ans la station d’épuration de Bruxelles-Nord [3].

La Société Bruxelloise de gestion des eaux (SBGE) est une société anonyme de droit public dont l’actionnaire majoritaire est la Région bruxelloise. Elle est principalement chargée de l’épuration des eaux et gère à ce titre les contrats de la station sud (Vivaqua) et nord (Aquiris). Le remboursement des infrastructures de la station Nord et son exploitation est de l’ordre de 40 millions d’euros sur un budget de 50 millions d’euros. La SBGE tire principalement ses revenus d’une taxe sur l’assainissement payée par Hydrobru et d’un financement direct de la Région.


[1Hydrobru, rapport annuel 2009.

[2Les données concernant Vivaqua sont tirées du site internet de l’entreprise www.vivaqua.be.