Inter-Environnement Bruxelles

L’abolition de l’esclavage n’a pas mis fin à l’écologie coloniale

Publié le lundi 20 janvier, par Samy Archimède
Version imprimable

L’abolition de l’esclavage n’a pas mis fin à l’écologie coloniale ·

Pendant des décennies, l’insecticide chlordécone a intoxiqué la quasi-totalité de la population antillaise. Pour Malcom Ferdinand, philosophe et ingénieur martiniquais, ce scandale sanitaire est le symptôme d’une relation à la Terre qui demeure enracinée dans l’esclavage et la colonisation. Entretien.
Basta ! : La commission d’enquête parlementaire sur le scandale du chlordécone, cet insecticide utilisé pendant des décennies aux Antilles, a remis fin novembre un rapport accablant pour l’État français et (...)


Résister

/
,
,
,
,
,
,


Samy Archimède

https://www.bastamag.net/Chlordecone-Antilles-Ecologie-Malcom-Ferdinand-Racisme


Ailleurs

Dernier ajout : 25 septembre.