Inter-Environnement Bruxelles

Atlas de l’Anthropocène

Publié le jeudi 14 novembre 2019, par Clément Dillenseger
Version imprimable

Atlas de l’Anthropocène ·

Par définition, un atlas fait la part belle à l’iconographie et cela commence dès la première de couverture. Celle de ce livre présente une empreinte digitale qui se meut progressivement en courbes de niveau, symbolisant ainsi le lien entre l’humanité et le sol sur lequel elle vit, tout en faisant référence à la cartographie, abondamment utilisée tout au long de cet ouvrage. C’est en effet sur le triptyque humains, Terre et cartes que repose l’Atlas de l’Anthropocène, dont l’objectif est d’illustrer ce concept. L’Anthropocène peut être défini comme le moment où les humains (anthropos, en grec, signifie « humain ») sont devenus la force géologique principale : c’est-à-dire que les changements environnementaux sont principalement le fait des humains et de leurs activités. Si le terme d’Anthropocène demeure discuté chez les géologues, les sciences humaines et sociales s’en sont rapidement saisies en lui accordant une importante fécondité. Ce concept engendre des échanges particulièreme...


Clément Dillenseger

http://journals.openedition.org/lectures/38161

info portfolio


Lectures

Dernier ajout : 25 septembre.