Inter-Environnement Bruxelles

Des zones d’ombres sur les pratiques de l’urbanisme à Molenbeek

Publié le mardi 16 juin, par Mohamed Benzaouia
Version imprimable

Photo : Office Kersten Geers David Van Severen et Nicolas Firk et Architects

Pour la quatrième fois et après avoir observé de multiples irrégularités, le projet porté par Triple Living et soutenu par la Région et la Commune de Molenbeek repasse à l’enquête publique. Une des dernières irrégularité que nous avions dénoncée (voir la note d’IEB) fut l’organisation par la Commune de Molenbeek d’une commission de concertation le 10 juin pour ce dossier et pour d’autres, alors que les enquêtes publiques étaient suspendues jusqu’au 15 juin et que l’arrêté qui ré-ouvre la voix à la relance des enquêtes publiques n’est pas encore publié. Notons qu’il s’agit d’un dossier qui concerne aussi la Ville de Bruxelles. Heureusement, cette dernière a choisi de respecter la loi et n’a pas procédé à l’affichage qui précède la commission de concertation. Encore mieux : la Ville de Bruxelles relance l’enquête publique pour une durée complète de 15 jours, ce que la Commune de Molenbeek avait refusé de faire. La commune de Molenbeek continue d’offrir des cadeaux aux gros promoteurs immobiliers. On se demande pourquoi.
Avenue du Port 12-14 à 1000 Bruxelles. Démolir un bâtiment de bureaux existant et construire un ensemble d’immeuble de logements, un hôtel, un équipement d’intérêt collectif, de bureaux, de commerces avec parking en sous-sol.


Mohamed Benzaouia

Téléchargez


Enquêtes suivies par IEB

Dernier ajout : 2 octobre.