Inter-Environnement Bruxelles

Rayonnements des technologies mobiles : Bruxelles grONDES contre l’ordonnance 6V/m !

Publié le samedi 3 janvier 2015, par Bruxelles grONDES
Version imprimable

La plate-forme Bruxelles grONDES introduit un recours en annulation devant la Cour Constitutionnelle contre la nouvelle ordonnance régissant les rayonnements des technologies mobiles à Bruxelles.

Rayonnements des technologies mobiles : Bruxelles grONDES contre l’ordonnance 6V/m ! · La plate-forme Bruxelles grONDES introduit un recours en annulation devant la Cour Constitutionnelle contre la nouvelle ordonnance régissant les rayonnements des technologies mobiles à Bruxelles.

grONDES réunit une vingtaine de quartiers bruxellois, les associations Teslabel, Le Syndicat des Locataires et le collectif dé-Mobilisation.
En collaboration avec Inter-Environnement Bruxelles nous avons mandaté notre avocat afin de recourir contre cette ordonnance irresponsable et anticonstitutionnelle.

Cette nouvelle ordonnance régissant les rayonnements électromagnétiques représente un recul sanitaire et démocratique inacceptable, en ce qu’elle :
- augmente l’exposition potentielle aux ondes d’un facteur supérieur à 4, ce contre l’avis du Conseil Supérieur de la Santé,
- supprime les enquêtes publiques liées aux permis permettant ce quadruplement,
- crée une nouvelle classe de permis qui entérine ce recul démocratique,
- exclu désormais les terrasses et balcons des zones « accessibles au public » et « protégées »,
- simplifie, accélère et réduit les coûts des procédures imposée aux opérateurs,

Une ordonnance taillée sur mesure pour les opérateurs sans aucune contrepartie envers les parties lésées, c’est-à-dire l’ensemble des Bruxelloises et Bruxellois.

Tandis que le consensus scientifique et médical se situe à des niveaux d’exposition cent fois plus bas (0,6V/m*), Bruxelles quadruple sa norme, passant de 3V/m à 6V/m* !
Il est pourtant possible de déployer la 4G sans augmentation de puissance, de nombreuses alternatives techniques existent or les opérateurs ont imposé la plus économique pour eux mais la plus nocive pour les Bruxelloises et Bruxellois.
Nous ne sommes pas opposés aux technologies mobiles pourvu qu’elles respectent la santé, l’environnement et l’urbanisme, de plus des alternatives technologiques permettant d’en limiter les nocivités avérées ou potentielles existent.

(*les V/m s’exposent au carré²)

Contact Presse : 0477 257 255

Bruxelles grONDES
Le Syndicat des Locataires
Teslabel
Inter-Environnement Bruxelles
dé-Mobilisation


Bruxelles grONDES

Bruxelles grONDES


La revue du web

Dernier ajout : 23 septembre.