Parking Vaillance : les vases communicants

https://www.ieb.be/46009
14 septembre 2021 • Olivier Fourneau, Thyl Van Gyzegem

En 2016, la Plateforme Vaillance regroupant habitants, commerçants et associations s’était engagée contre ce projet de parking souterrain sous la Place de la Vaillance à Anderlecht. Suite à la mobilisation, le concessionnaire s’était retiré du projet. Voici pourtant qu’il refait surface aujourd’hui. Entretemps, la commune a approuvé le réaménagement de la Rue Wayez qui vise à dissuader la circulation automobile au profit des modes actifs et du transport en commun. Ce réaménagement impliquait la suppression de 172 places de parking en surface. Aujourd’hui, le projet d’APCOA Parking Belgium vise à offrir une compensation hors voirie au stationnement perdu et bien davantage, car il projette la création de 272 places, soit 100 places de plus que la situation initiale. Un non-sens au regard des objectifs de la Rue Wayez, car qu’elle soit en surface ou en sous-sol, une place de parking participe à l’effet d’aspiration des flux automobiles dans le quartier. De plus, supprimer du stationnement peu onéreux en surface pour construire du parking privé onéreux en sous-sol revient à favoriser l’usage de la voiture par ceux qui en ont les moyens au détriment de ceux qui en sont dépendants (que cela soit pour raisons professionnelles, de santé, de travail domestique, etc.).