Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Victor, passera, passera pas ?

Publié le mercredi 29 mai 2013, par IEB

Tags :

La semaine dernière nous vous annoncions le report de la commission de concertation sur le méga-projet d’Atenor/CFE au quartier Midi, les trois tours de 100 000 m² de bureaux dénommés Victor. A ce moment, les motifs du report étaient pour le moins obscurs, tout autant que l’ombre qui plane sur les habitations du quartier si un tel projet était amené à prendre forme.

Bien décidés à ne pas se laisser écraser par la démesure du bouquet de tours, les habitants du quartier se sont rendus au conseil communal de Saint-Gilles du 23 mai où le sujet avait été mis à l’ordre de jour suite à une interpellation de l’opposition Ecolo-Groen. Les habitants y apprirent que la Région avait enjoint aux communes de Saint-Gilles et d’Anderlecht de ne pas mettre le dossier à l’enquête publique afin d’attendre les résultats du schéma directeur sur le quartier Midi.

On sait en effet, qu’au vu du nombre de projets qui se dessinent dans le quartier (projets de tours de bureaux et de logements SNCB, réaménagement des Quadrilatères, importants projets STIB dont un tunnel tram avenue Fonsny), la Région s’est enfin décidée – il était temps – à disposer d’un outil dessinant des lignes directrices pour le quartier (lire notre dossier dans le dernier Bruxelles en Mouvements). Les résultats sont attendus pour début 2014.

S’il est pertinent de geler le projet Victor dans l’attente de ceux-ci, le procédé utilisé par la Région pour ce faire interroge sur le plan de la légalité. En outre, les motifs allégués par celle-ci – l’attente du schéma directeur – nous laissent sceptiques. En son temps, la Région aurait pu intervenir pour empêcher l’abrogation du PPAS qui aurait permis de cadrer le projet Victor (notamment en lui imposant un pourcentage de logements) et de le maintenir dans des gabarits plus acceptables (lire notre article « Tours de PPAS PPAS au Quartier Midi ») or elle n’en fit rien et donnât son aval qui de facto déroulait le tapis rouge au projet. La Région serait-elle atteinte de schizophrénie ?

En attendant, les habitants étaient nombreux ce week-end au Marathon du logement pour exprimer leur mécontentement face à Victor et demander moins de bureaux et plus de logements accessibles. Ils sont bien déterminés à rester vigilants sur le devenir de leur quartier.

Plus d’infos sur : www.facebook.com/ALombreDesTours et http://lombredestours.blogspot.be.

Lire aussi le compte-rendu du Conseil communal fait par le CODES : http://comitedefensesaintgilles.blogspot.be/2013/05/victor-au-conseil-communal.html.


Actions

Dernier ajout : 18 décembre.