Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Verdurisons le béton

Publié le mardi 20 juin, par Réseau IDée

Le magazine Symbioses est parti à la rencontre d’initiatives de « verdurisation » de nos espaces humains, du home à la cour d’école, de la prison à l’entreprise, en passant par l’intérieur d’îlot urbain… Au delà des réflexions, reportages et pistes méthodologiques, le magazine propose des outils pédagogiques et des bonnes adresses pour passer à l’action.

Symbioses - qui vient de recevoir « Prix développement durable pour la presse 2017 » - sort un nouveau numéro, intitulé « Verdurisons le béton ». Dans un univers bétonné, cloisonné et maîtrisé, le besoin de soulever les pavés pour accueillir des coins de verdure grandit. Le magazine est parti à la rencontre d’initiatives de « verdurisation » de nos espaces humains, du home à la cour d’école, de la prison à l’entreprise, en passant par l’intérieur d’îlot urbain… Les objectifs sont variés et parfois inattendus : réveiller des désirs de nature, susciter des rencontres et de la convivialité, embellir des lieux bétonnés, offrir à des personnes déracinées, des lieux où se poser, s’exprimer. Au delà des réflexions, reportages et pistes méthodologiques, le magazine propose des outils pédagogiques et des bonnes adresses pour passer à l’action.

Téléchargez le Symbioses (pdf 26Mo)

Vous pouvez également le commander ou vous abonner

Editorial
On sème pour la vie

Ou quand verduriser le béton transforme les lieux et les relations, les regards et les imaginaires
DOSSIER : Verdurisons le béton
Matière à réflexion
Hommes et nature : une histoire de dominations

L’historienne Valérie Chansigaud consacre ses recherches et ses ouvrages1 aux relations entre les êtres humains et la nature sauvage, de la préhistoire à nos jours. Interview.

Ainsi que : Des cités végétales / L’animal qui est en nous
« La nature partout par tous »

Pour favoriser la cohabitation entre biodiversité et activité humaine, le Réseau Wallonie Nature rassemble et encourage les actions visant à améliorer l’accueil de la vie sauvage. Des clubs de sport aux entreprises, ces initiatives émergent en différents lieux. Catherine Hauregard, du Service Public de Wallonie, brandit fièrement le slogan de ce réseau : « La nature partout par tous ». Rencontre.
« Biodiversité et propreté, c’est compatible ! »

Des jardins aux espaces publics, la nature sauvage a longtemps été mise sous contrôle. Si les mentalités changent, le mythe de la « mauvaise herbe » a encore la vie dure. Valérie Vanparys, du Pôle wallon de Gestion différenciée, partage les freins et leviers rencontrés dans son travail d’accompagnement des gestionnaires d’espaces publics.
Verduriser les cours de récréation !

La campagne Ose le vert, recrée ta cour accompagne les écoles pour les aider à amener de la nature dans les cours de récréation. Au-delà de la biodiversité, cela permet de sensibiliser les enfants et la communauté scolaire, de les reconnecter aux cycles des saisons, d’apporter de la couleur et de la convivialité, de servir de support pédagogique ou d’espace de jeu naturel… et plus encore.

Ainsi que : A Bruxelles, des plaines de jeux naturelles
Expériences
Un balcon pour les abeilles

A l’Athénée Royal de Koekelberg, le cours d’activités scientifiques est un terreau fertile pour la biodiversité et l’échange entre élèves. Les classes de 1ère année y découvrent l’importance de la nature en ville, avec l’abeille comme fil conducteur. Butinage imminent.
Récréation : laisse béton

La campagne Ose le vert, recrée ta cour propose d’apporter plus de nature dans les cours de récré des écoles fondamentales. Mais comment faire lorsqu’on est une école de ville, 100% béton, coincée entre quatre murs ?
Au jardin à tout âge

A Saint-Josse, petite commune bruxelloise, les résidents d’une maison de repos font pousser des cabanes et des fleurs avec les enfants et les habitants du quartier ! Visite dans un intérieur d’îlot verdoyant où le verbe jardiner se conjugue à tous les temps.
La nature, au boulot

Natagora accompagne les entreprises qui souhaitent accueillir la biodiversité sur leur lieu de travail. Pour le bien-être de la nature… et des employés.
Derrière les barreaux

A Juprelle, une prison psychiatrique développe un projet de jardin potager, avec l’aide de l’asbl Vent Sauvage. Découverte d’un projet qui recrée des espaces de vies dans un lieu qui en est dépourvu.
Des cimetières vivants

De plus en plus de cimetières wallons passent au vert, se transforment en jardins apaisants, nature admise. Découverte du bucolique cimetière d’Ohain, précurseur de ce bouleversement des mentalités.
Biodiversité à l’échelle communale

Dans le cadre de son Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN), la commune de Beauvechain réunit différents acteurs locaux autour de la biodiversité. Un processus participatif qui implique de voir plus loin que le bout de son jardin.
La rue en vert

Ainsi que : Belles de bitume / Les petits dans la nature ! / A l’hôpital de la biodiversité
Truc pratique
Fausses bonnes idées

Inviter la nature dans nos espaces bétonnés, ce n’est pas l’envie qui manque ! Poussés par le désir de bien faire, parfois on fait… de travers, sans le savoir. Zoom sur quelques fausses bonnes idées et les moyens faciles de les esquiver.
Outils
Sélection d’outils pédagogiques et informatifs.
Adresses utiles
Sélection d’associations et institutions.

Infos en bref
Actualité de l’éducation à l’environnement
Lu et vu pour vous
Sélection de nouveaux ouvrages et outils

Voir en ligne : Symbioses

À la une

À la une

Dernier ajout : 21 octobre.