Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Une trottinette partagée a une durée de vie de 28 jours

Publié le jeudi 7 mars, par Julien Guillot

Aux Etats-Unis, l’usage des véhicules partagés est bien en-dessous du seuil de rentabilité pour leurs opérateurs.

Selon la newsletter Oversharing qui a analysé les données publiques à Louisville dans le Kentucky, la durée de vie d’une trottinette électrique partagée est de 28 jours. Par ailleurs, sa vitesse moyenne est inférieure à 9 km/h pour des distances parcourues de moins de 3 kilomètres par trajet. En moyenne, une trottinette roule 227 kilomètres avant d’être mise hors circuit.

Le cabinet McKinsey a calculé que le seuil de rentabilité pour une trottinette électrique partagée est atteint après 114 jours d’utilisation au rythme de cinq trajets par jour. Le prix moyen d’une trottinette étant estimé à 400 dollars.
Micromobilité

Ce moyen de transport remis au goût du jour dans son acception électrique est présent dans de nombreuses villes françaises dans des flottes partagées. On les loue par l’entremise d’une application sur smartphone.

Le marché de la micromobilité est potentiellement énorme : plus de la moitié des déplacements en Chine, en Europe et aux Etats-Unis font moins de 8 kilomètres, une distance idéale pour ce genre de véhicule (ou pour le vélo). Le cabinet McKinsey estime qu’en 2030, il pourrait se situer entre 300 et 500 milliards de dollars.

A lire aussiLa trottinette électrise la ville
Invasion des trottoirs

Un trottinettiste se déplace à la vitesse d’un vélo (encore que) avec l’encombrement d’un piéton, ce qui l’empêche de trouver sa place dans la ville : sur la route comme les autres deux-roues motorisés, dans les pistes cyclables comme les vélos électriques, ou sur le trottoir comme les piétons.

La loi d’orientation des mobilités actuellement au Sénat doit clarifier les usages admis et enrayer la hausse des accidents. Mais pour le moment, pour le stationnement des flottes partagées, c’est l’encombrement du trottoir qui est malheureusement privilégié.

En France et aux Etats-Unis, quelques villes ont déjà décidé de bannir des opérateurs de trottinettes électriques partagées. Notre conseil : déplacez-vous à vélo, c’est bon pour la santé, pour la ligne et vous pouvez utiliser un modèle vieux de plusieurs décennies sans aucun problème.

Voir en ligne : Libération.fr

Ailleurs

Ailleurs

Dernier ajout : 20 mars.