Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Une première bougie vacillante pour Docks Bruxsel

Publié le mercredi 18 octobre, par IEB

Hier, les gestionnaires de Docks Bruxsel annonçaient avec tambours et trompettes avoir atteint 5 millions de visiteurs, un an après l’ouverture du centre commercial. Mais la réalité est moins rose qu’il n’y paraît. Rappelons que les développeurs annonçaient au départ un chiffre de 8 millions de visiteurs ramené ensuite à 6 millions pour finalement plafonner à 5 millions.

Un chiffre honorable toutefois mais dans lequel il faut englober tous les curieux des premiers jours d’ouverture. Rappelons également que Docks est avant tout un projet spéculatif. Un mois à peine après son ouverture, Equilis annonçait la mise en vente du tout frais émoulu centre commercial à un prix de plus de 300 millions d’euros, une belle plus-value de 90 millions d’euros par rapport à l’investissement de départ (210 millions).

Dans un contexte de surenchère d’offre commerciale, tous les shoppings bruxellois sont obligés aujourd’hui de se rénover (ce qui a du sens) et de s’étendre (ce qui en a moins) pour capter un chaland dont le pouvoir d’achat ne grandit pas, et ce, alors que NEO et ses 72 000 m² de commerces ne sont pas encore sortis de terre. Ceci crée une économie cannibale, bien plus qu’une économie de complémentarité, où chacun tire la couverture à soi au risque de se retrouver à termes non pas avec quelques cellules commerçantes vides mais bien toute une friche commerciale comme on en voit aux États-Unis. Avec des possibilités de reconversion très difficiles le plus souvent supportée par les pouvoirs publics. Il est temps que la Région dispose d’un schéma de développement commercial pour mettre de l’ordre dans ce chaos consumériste.

N’hésitez pas à lire nos dossiers sur Docks Bruxsel et sur Neo.

Écoutez le journal parlé du 18 octobre 2017 sur Vivacité.


Présence IEB

Dernier ajout : 23 novembre.