Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Une gare à l’ouest

Publié le mercredi 26 septembre, par IEB

Si le diagnostic en vue du Plan d’Aménagement Directeur (PAD) met en lumière les manquements et déficits des quartiers avoisinant la gare de l’ouest, les enjeux et objectifs annoncés dans le PAD restent vagues.

JPEG - 48.2 ko

Alors que le quartier est densément peuplé avec un taux de chômage élevé et qu’une part importante des logements sont surpeuplés, il est regrettable que le PAD n’impose pas plus de balises concernant la construction de logements sociaux. L’objectif annoncé est de : « développer un nouveau quartier mixte comprenant au maximum 90 000 m² de nouvelles constructions, dont au minimum 50% de logement. 80% de ces logements seront construits par le secteur public ».

Alors que la majorité de la construction en logements sera maîtrisée par le secteur public, le PAD n’offre aucune garantie quant à l’affectation de ces logements en logements sociaux ce qui permettrait de répondre à un besoin tant au niveau local qu’au niveau régional.

L’exemple de la friche Josaphat, entre Schaerbeek et Evere, montre que malgré que le public ait une totale maîtrise foncière, trop peu de logements sociaux y seront construits.

IEB soutient le « besoin d’équipements locaux comme des espaces de rencontres, des espaces publics couverts, des écoles de devoirs » tel que repris dans le diagnostic mais trouvant malheureusement peu d’échos concrets dans les enjeux et objectifs du PAD.

Le PAD annonce : « Prévoir un équipement d’importance métropolitaine qui profite aux riverains tout en attirant des visiteurs extérieurs au quartier ». Comment et en quoi un équipement métropolitain permettrait de résoudre les problèmes relevés dans les quartiers avoisinants ?

On s’interroge également sur l’opportunité de prévoir un parc de moindre envergure afin que la densité du bâti soit moins importante sur la Zone d’Intérêt Régional Gare de l’Ouest et se rapproche des gabarits du quartier côté canal/Vieux Molenbeek.

Aussi, il nous semble important encore une fois de partir des besoins des habitants actuels en incluant des groupes d’habitants et des individus dans les dynamiques de lancement, de gestion et d’évaluation des projets, soit de privilégier la mobilisation des ressources locales.
 

Vous pouvez prendre connaissance des remarques de l’ARAU et des remarques du Bral.
 
Vous trouverez les procès-verbaux des réunions d’information organisées par Perspective Brussels sur le PAD Gare de l’Ouest ici : http://perspective. brussels.

Présence IEB

Dernier ajout : 13 décembre.