Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Tour et Taxis... moins de tours mais toujours pas de taxis  !

Publié le jeudi 7 mai 2009, par IEB

Tags :

Nous vous présentons ici les grandes lignes de l’avis rendu par la commission de concertation sur le dossier Tour et Taxis.

Le projet

• Tour et Taxis : des tours, mais pas de taxis... Bruxelles-Ville et Molenbeek : site de Tour et Taxis, rue Picard, 5-15, et avenue du Port, 90. Demande de permis d’urbanisme pour la réalisation de :
- 381 383 m2 hors sol dont 152 555 m2 de logements (1 397 unités), 94 727 m2 de bureaux, 80 472 m2 de commerces, 27 721 m2 d’équipements, 18 722 m2 de production de biens immatériels, 6 294 m2 d’activités productives,...
- 9,11 ha d’espaces verts dont 1,53 ha de voiries plantées et 1,94 ha d’espaces collectifs privés.
- 4 522 emplacements de parking dont 4 422 couverts.
Demande de permis d’environnement pour l’exploitation de nouvelles installations :
- 4 422 emplacements de parking couverts et 100 en plein air,
- diverses installations de refroidissement et de combustion,
- une piscine de 250 m2,
- 2 salles de fêtes de 816 et 403 places.

L’avis de la commission de concertation

Avis favorable majoritaire sous condition à l’exclusion de 7 des bâtiments prévus.
Avis défavorable minoritaire de la commune de Molenbeek.

Téléchargez l’avis de la commission de concertation sur le projet d’aménagement du site de Tour et Taxis à Bruxelles-Ville - 7 mai 2009

Les commentaires d’IEB

Inter-Environnement Bruxelles voit ses arguments en bonne partie validés par la décision de la commission de concertation de la Ville de Bruxelles. Néanmoins une série de revendications largement défendues par les associations et les habitants ne sont toujours pas rencontrées.

Pour ce qui est des aspects positifs, retenons entre autres que :

  1. La commission recommande d’écarter au total 7 immeubles de la demande de permis, ramenant la superficie autorisée à 252.006 m2 (au lieu de 381.383 m2 prévus dans la demande amendée), jugeant de la sorte qu’il est inopportun de délivrer en un seul bloc un permis d’une telle ampleur et que la densité prévue empêche la réalisation d’un parc d’une échelle et d’une ampleur suffisante.
  2. Les immeubles tours prévus pour accueillir du bureau en front d’avenue du port doivent faire l’objet d’une analyse séparée intégrant les développements de bureaux envisagés sur la ZIR 6B.
  3. Le gabarit de la tour de logement de 34 étages projetée au sein du parc doit être ramené à 15 étages.
  4. Le gabarit des immeubles prévus le long de la Gare Maritime doit être diminué de 4 étages pour s’aligner sur celui de la gare.
  5. Les éléments patrimoniaux de la Gare Maritime doivent être mieux préservés et la halle aux huiles et poissons doit être au moins en partie maintenue et intégrée au parc.
  6. La commission recommande un phasage clair et préconise de commencer le développement du site par le côté rue Picard et la partie de parc située entre le Pont du Jubilé et la Gare Maritime.

Pour ce qui est des aspects négatifs :

  1. Le projet ne présente encore aucune certitude ou précision quant à la future liaison tram.
  2. IEB demande que les logements comportent au minimum 30% de logements sociaux et 20% de logements moyens et ceci, non seulement pour pallier au besoin criant en la matière mais également pour garantir une mixité sociale au sein du site et une bonne intégration aux quartiers voisins. Le projet actuel ne prévoit strictement rien en la matière alors qu’il s’agit également d’une des recommandations de l’étude d’incidence.
  3. La diminution du nombre d’emplacements de parking (ramené de 4422 à 3201), si elle semble conséquente, n’est pas proportionnelle à la diminution de la superficie plancher et donc insuffisante (-33,9% de m2 contre seulement -27,6% de parkings).
  4. La performance énergétique des bâtiments reste insuffisante et n’est pas remise en question.
  5. Le projet reste déconnecté des quartiers voisins.
  6. La largeur minimale du parc (120m), telle que négociée à l’occasion de l’élaboration du schéma directeur de T&T entre toutes les parties, y compris les habitants, n’est toujours pas respectée.

Actions

Dernier ajout : 10 décembre.