Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Tour et Taxis, le témoin de l’abandon délibéré du logement social par les pouvoirs publics bruxellois !

Publié le mercredi 24 octobre, par IEB

Rappel des faits : Bruxelles-Ville (Laeken), rue Picard de 7 à 15. Demande de permis mixte pour modifier la Gare Maritime et modifier la zone C. Alors que les habitants et les associations ont été nombreuses à réclamer que les charges d’urbanisme soient affectées essentiellement à la construction de logements sociaux (Lire les remarques d’IEB), la Région vient d’octroyer un permis (Lire le permis) qui n’en comprend aucun. Or, sur les 38 hectares du terrain, la Région bruxelloise pouvait exiger via les charges d’urbanisme que le promoteur « Extensa » construise des logements sociaux sur le site.

La Commission de concertation avait rendu un avis favorable moyennant des adaptations minimes et « techniques » (lire l’avis). Pourtant, les pouvoirs publics connaissent mieux que quiconque l’urgence de la demande en logement social et voient chaque année la liste des demandeurs s’allonger.

Cerise sur le gâteau : les travaux ont commencé avant même la délivrance des permis. Une situation proprement illégale, mentionnée dans l’avis de la CRMS comme un fait accompli, contre lequel aucune mesure ne sera prise. Impunité pour les grands, sanctions pour les petits…

Décidément Tour et Taxis est un bien triste emblème de la façon dont la Région traite les projets immobiliers spéculatifs.
 

JPEG - 45.4 ko

Présence IEB

Dernier ajout : 16 novembre.