Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Toujours pas de locataire pour l’Eurostadium

Publié le vendredi 20 janvier, par BRUZZ

L’Eurostadium n’a toujours pas de locataire. Le journal Het Laatste Nieuws écrit que les négociations avec le club de foot RSC Anderlecht n’avancent plus guère, alors qu’ils sont censés être les locataires principaux.

Devenir locataire principal de stade coûterait 9,95 millions d’euros au RSC Anderlecht. En échange, le club veut avoir son mot à dire dans la conception du stade et a remis "un gros dossier reprenant des remarques sur les plans" au constructeur Ghelamco.

Ghelamco a tenu compte au maximum des souhaits du club de foot, "mais tout en respectant le plan d’aménagement régional (GRUP en néerlandais) ainsi que les normes de sécurité et celles imposées par l’UEFA."

Mais la communication est difficile entre les deux parties. Anderlecht continue à insister sur des changements au projet (le club veut davantage de confort pour les supporters et les visiteurs VIP). Selon le journal Het Laatste Nieuws, Ghelamco et Anderlecht ne communiquent plus que via des avocats et par correspondance officielle interposée.

Si Ghelamco perd Anderlecht, ils perdent leur utilisateur principal, ce qui serait une catastrophe, vu qu’il ne semble pas y avoir d’autre candidat.

L’Union belge de foot n’a pas fait de promesses non plus par rapport au nombre de matches joués par les Diables Rouges dans le stade. "Il faut d’abord un stade, ensuite nous verrons avec la Ville de Bruxelles si nous pouvons trouver un accord."

La Ville de Bruxelles a promis de suppléer 4,1 millions d’euros par an pour la location st stade. Même si le stade n’est pas utilisé, la Ville doit payer chaque année 3 million d’euros de location.

Voir en ligne : BRUZZ

Dépêches

Dépêches

Dernier ajout : 21 septembre.