Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Signez la pétition ! Un bassin de plaisance au cœur d’Anderlecht. Inacceptable !

Publié le mercredi 10 janvier, par IEB

Tags : /

Le Gouvernement bruxellois et la commune d’Anderlecht sont en passe de délivrer les dernières autorisations pour la réalisation d’une marina le long du canal. Ce projet de bassin de 5 000 m² destiné à accueillir des yachts de plaisance en plein cœur d’Anderlecht, à deux pas de la rue Wayez (îlot Shell), nous pose question pour plusieurs raisons. Il est clairement un appât utilisé par un promoteur pour allécher les clients d’un des 302 logements de luxe répartis sur les 8 immeubles qu’il projette de construire autour du plan d’eau.

Ce projet scandaleux auquel les pouvoirs publics ont donné des autorisations sur mesure ouvre grand la voie à une vague de spéculation dans le quartier. Pour IEB et le Comité de Biestebroeck, ce projet est tout simplement choquant et déconnecté des besoins et réalités des habitants de ce quartier et tout simplement des besoins de la Région bruxelloise elle-même. C’est pourquoi nous vous invitons à signer et à relayer la pétition sur www.change.org.

La Marina se jette à l’eau. Anderlecht : quai Fernand Demets, 6, avenue Raymond Vander Bruggen, 5 à 7 et 11 à 13. Le gouvernement a approuvé le 7 décembre le plan particulier d’affectation du sol (PPAS) concernant la zone de Biestebroeck. Ce PPAS autorise la réalisation d’une marina (port de plaisance entouré de logements haut de gamme) à proximité de la rue Wayez. Le développeur, The Dock, vient d’introduire une demande de permis mixte pour démolir trois bâtiments existants et construire un ensemble de 8 immeubles (R+3+T à R+14) abritant 302 logements avec des commerces, des espaces destinés à des professions libérales, une crèche, un hôtel de 96 chambres, un parking couvert de 345 places, le tout organisé autour d’une marina destinée à accueillir des plaisanciers. Un projet très dense, replié sur lui-même et déconnecté des réalités du quartier. Le projet modifie l’itinéraire cyclable ICR “CK” au droit de la connexion avec le quai Fernand Demets et modifie le profil de la voirie quai Fernand Demets pour créer un pont dalle au-dessus du passage vers le bassin pour accueillir les bateaux de plaisance. Il exige la création d’un chenal et la modification du réseau hydrographique. Il prévoit enfin l’abattage de 87 arbres à haute tige sur le domaine public et la plantation de 5 arbres. Vous pouvez lire ici l’avis des associations sur le projet : « Anderlecht reçoit sa marina ! Inacceptable ! ».

Signez la pétition sur www.change.org.

Concertation le 18 janvier 2018.
Contactez Claire Scohier et Alexis Dabin.

Pour plus d’infos, lire notre dossier : Biestebroeck : un raz-de-marée immobilier.


Actions

Dernier ajout : 20 janvier.