Inter-Environnement Bruxelles

Saint-Gilles : interpellation citoyenne sur le logement et la qualité de vie

Article publié le 8 avril 2021 par IEB
Version imprimable

© IEB

Lors du conseil communal de Saint-Gilles de ce jeudi 1er avril, a eu lieu une interpellation citoyenne sur le logement et la qualité de vie à Saint-Gilles, en particulier dans le quartier de la Gare du Midi.

Les habitant·e·s ont pointé le fait que de nombreux bâtiments y sont laissés vides par des multi-propriétaires qui attendent d’en tirer profit lorsque les prix seront suffisamment hauts. Cette situation dégrade la vie de tout le quartier. Pendant ce temps, des familles ne trouvent pas d’habitation abordable ou attendent un logement social depuis des années alors que les prix de location et d’achat n’arrêtent pas d’augmenter.

Les autorités communales peuvent faire changer la situation, en prenant en gestion publique ces logements, en les mettant à disposition des Saint-Gillois·es et en faisant payer la rénovation aux propriétaires. Pourtant, dans le projet de contrat de quartier, la commune préférait racheter ces logements au prix du marché, opérant ainsi un transfert d’argent public vers ces propriétaires spéculateurs.

À travers cette interpellation, c’est la question des choix politiques pour le quartier midi qui a été posée. Les habitant·e·s demandent une politique soucieuse de leurs conditions de vie et définie par leurs besoins et non plus par les promoteurs voulant multiplier les projets de tours, de bureaux ou d’hôtels et par les propriétaires extérieurs au quartier visant uniquement à tirer un profit maximum.

Suite à l’interpellation, la majorité a signalé ses difficultés à construire de nouveaux logements sociaux faute d’espaces disponibles et à faire appliquer le droit de gestion publique forcée sur les logements vides, car les propriétaires s’y opposent. Pour autant, les représentants de la majorité se sont dits engagés à lutter contre la montée des prix du logement, pour la construction de logements publics et contre le développement d’Airbnb.

Les habitant·e·s resteront attentif·ve·s aux choix qui seront opérés concrètement par les autorités communales dans les dossiers importants à venir : transformations aux abords de la Gare du Midi (PAD, CRU et Contrat de quartier durable) et surtout réaménagement du site de la prison de Saint-Gilles suite au transfert des détenus à Haren en 2022.