Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Rencontre autour du piétonnier...

Publié le mercredi 15 février, par IEB

Vendredi 10 février, Beursshouwburg : deuxième rencontre organisée par le BSI, autour du travail réalisé par l’Observatoire du piétonnier.

Après un aperçu de l’historique des boulevards, les intervenants ont (ré)expliqué, dans les grandes lignes, le projet du bureau d’études SUM, soulevant toutefois la question des possibilités laissées à l’appropriation de l’espace public par l’aménagement du piétonnier.

Dans le public, plusieurs participants ont évoqué le danger de « Barcelonisation » du centre-ville, autrement dit, d’un tourisme festif et bruyant ; d’autres ont soulevé la question, récurrente mais toujours laissée sans réponse, du report de trafic vers les rues avoisinantes.

Le modérateur, Eric Corijn, a assuré l’essentiel des réponses et distribué les mauvais points aux questions qu’il ne fallait pas poser : celles portant sur la dégradation de la qualité de l’air et de vie de quartier autour du piétonnier, minimisées voire reléguées au rang de frustration d’ordre purement émotionnel. Difficile pourtant de ne pas voir, dans ces questions, systématiquement repoussées sous le tapis depuis la présentation du projet, un lien direct avec le manque d’adhésion au modèle mis en œuvre, notamment de la part d’habitants pourtant demandeurs de zones piétonnes.

Revenant à la question de l’espace public, le modérateur et les intervenants ont incité la société civile à proposer des actions/activités/animations (sous-entendu sur le piétonnier) afin de s’approprier l’espace public et de faire vivre ce projet mal parti. Aux citoyens de transformer en flamboyant carrosse la citrouille poussive accouchée par la Ville. Pour un peu, ce serait de leur faute si ça ne marche pas...

Et pour y parvenir, ils invitent les associations à initier ou à rejoindre cette dynamique « positive ». Une proposition aux allures de pomme empoisonnée qui repousserait un peu plus les limites d’un contre-pouvoir déjà sérieusement mis à mal dans ce dossier… Et cela alors même qu’on ignore toujours si le piétonnier est légal ou non. Voyons ! Est-ce bien raisonnable ?


Présence IEB

Dernier ajout : 24 octobre.