Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Réinventer l’accueil dans les métropoles

Publié le jeudi 27 octobre 2016, par Nathalie Perrin-­Gilbert

L’évolution du sans-abrisme conduit à décloisonner la réflexion, à Lyon, comme ailleurs.

Comme toutes les métropoles, Lyon est confrontée à la présence de personnes sans abri. La grande ville attire, elle concentre des opportunités sur lesquelles se fondent des espoirs parfois démesurés. Mais lorsqu’elle ne se donne pas les moyens d’un véritable accueil, la métropole devient alors le lieu de toutes les errances.

Depuis deux décennies, le visage des personnes sans abri a profondément changé. La présence de familles, d’abord marginale, est devenue massive. On se souvient de l’apparition des Roms en 1992, considérés comme différents. Ils ont été les premières victimes d’une banalisation du sans-abrisme. Depuis, la présence d’hommes seuls, de femmes isolées, de mineurs non accompagnés, de familles et d’enfants sur nos trottoirs, la nuit est devenue banale alors même qu’elle est humainement intolérable et ne devrait pas être tolérée.

Voir en ligne : Libération.fr

Ailleurs

Ailleurs

Dernier ajout : 23 septembre.