Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Porte de Ninove : le tram au milieu de la chaussée de Ninove, une bien meilleure option

Publié le lundi 13 octobre 2014, par I E B

Un permis est sur le point d’être délivré pour réaménager la Porte de Ninove. Il prévoit notamment un nouveau tracé des transports publics (tram et bus) compliqué, coûteux et consommateur d’espace, qui place une hypothèque sur l’avenir du site. Les associations et les habitants demandent que les plans soient modifiés de façon à ce que les transports en commun empruntent l’axe de la chaussée de Ninove, et restent sur leur tracé actuel sur la petite ceinture.

Trois ans après la réunion de concertation du 27 septembre 2011, un permis est sur le point d’être délivré par le Fonctionnaire délégué pour le projet controversé d’aménagement des espaces publics, voiries et parc à la Porte de Ninove.

Cette longue période de maturation n’a pas permis de remédier à un des principaux points noirs du projet : un nouveau tracé des transports publics (tram et bus) compliqué, coûteux et consommateur d’espace, qui place une hypothèque sur l’avenir du site.

Les associations et les habitants étaient dès le départ opposés à ce changement de tracé. L’auteur de projet du schéma d’orientation de la Porte de Ninove a remis en question ce parti d’aménagement, et tout récemment la commune de Molenbeek a exprimé sa volonté de voir le tram et les bus rester sur leur tracé actuel.

De nombreuses raisons plaident pour le maintien du tram (et des bus) sur la chaussée de Ninove entre le canal et la petite ceinture. Un argumentaire plus détaillé est développé sur le site de l’ARAU.

1. L’effet de barrière. La Porte de Ninove doit devenir un espace de rencontre entre la Ville de Bruxelles et Molenbeek. Le tracé proposé pour le tram et les bus (et la priorité de fait accordée à la circulation automobile) compromettent le rôle de liaison qu’elle pourrait jouer.

2. Le manque de durabilité. Il faut éviter d’hypothéquer l’avenir en compromettant l’usage du futur parc et en compliquant une extension potentielle du réseau de tram vers le centre-ville.

3. Le risque pour la sécurité. Le nouveau tracé, qui coupe l’espace public et passe en bordure de l’espace vert projeté, représente un obstacle et un danger pour la sécurité des jeunes enfants.

Les associations et les habitants signataires ont une demande simple : que les plans soient modifiés de façon à ce que les transports en commun empruntent l’axe de la chaussée de Ninove, et restent sur leur tracé actuel sur la petite ceinture. Une telle option résout de nombreux problèmes, permet des économies substantielles, un raccourcissement du délai de réalisation du parc et un aménagement de meilleure qualité.

Il n’est pas trop tard pour mettre à profit l’important travail effectué et faire du réaménagement de la Porte de Ninove un projet urbain ambitieux qui rencontre l’adhésion.

Signataires : ARAU, Bruxelles Fabriques, BRAL, CanalPARK, PortedeNinovePoort, IEB, Comité de quartier Heyvaert, La Rue

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

  • FR – Isabelle Pauthier, Directrice de l’ARAU : 0477/33 03 78.
  • NL – Gerben Van den Abbeele, CanalPARK : 0488/99 42 70.
  • NL – Steyn Van Assche, BRAL : 02/217 56 33 – 0498/13 25 86.

Prises de position

Dernier ajout : 15 novembre.