Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Théâtre de la rue Goossens : le début de la fin ?

Publié le mardi 4 septembre 2012, par IEB

Le gouvernement a refusé d’entamer la procédure de classement du petit
théâtre de la rue Goossens à Schaerbeek. La commission de concertation examinera ce vendredi le projet de transformation du lieu en lofts.

En février dernier, plus de 300 habitants bruxellois demandaient au
gouvernement d’entamer une procédure de classement pour le petit théâtre
de la rue Goossens à Schaerbeek. Il s’agit d’une salle de spectacle,
ressemblant fort au Halles Saint-Géry, datant du début du 19ème siècle, et
qui de l’avis de la Commission Royale des Monuments et des Sites mérite un classement à titre de monument.

Le gouvernement a refusé de suivre l’avis de la CRMS, de Pétitions-Patrimoine et des habitants. Dans son arrêté du 19 juillet 2012, il a considéré que « l’intérêt esthétique, technique, historique et social du bien est indéniable mais pas dans une mesure suffisante pour justifier une mesure d’exception comme le classement ». Lire l’arrêté. Le gouvernement a sûrement tenu compte du fait que le classement du bien mettrait à mal la transformation du bien en lofts, projet auquel Cécile Jodogne (échevine de l’urbanisme et bourgmestre faisant fonction) ne s’oppose pas sur le principe. Les conditions de conservation imposées par le gouvernement dans son arrêté sont une bien faible consolation... Là où la beauté du lieu a été pensée pour se contempler d’un seul regard, le gouvernement autorise la division de l’espace en plusieurs lofts alors même que la CRMS demandait de maintenir l’espace ouvert de la salle.

La commission de concertation de Schaerbeek se réunira le vendredi 7 septembre à 14 h au sujet de la demande de permis d’urbanisme toujours en cours. IEB y questionnera la conformité du changement d’affectation au PRAS dès lors que nous sommes en « zone d’équipements d’intérêt collectif ou de service public » et que le logement projeté ne sera ni le complément usuel ni l’accessoire de la zone. IEB demandera que le cloisonnement de la salle ne soit pas autorisée.

En réalité, seul le maintien d’une affectation à usage d’équipement d’intérêt collectif respecterait l’architecture et l’histoire des lieux. Si le petit théâtre de la rue Goossens est divisé en lofts, il ne pourra plus être contemplé par personne, pas même par ses quelques lofteurs.

Espérons que la commission de concertation sera cohérente : pour le précédent projet elle avait considéré que « la division du théâtre en 5 logements ne met pas en valeur ce patrimoine car elle porte atteinte à la qualité spatiale du bâtiment et la visibilité des éléments architecturaux ».


Présence IEB

Dernier ajout : 11 décembre.