Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Participer ? Proposition d’analyse critique des théories et outils du droit à la ville

Publié le mardi 9 janvier, par Pavel Kunysz

Des actions dites « participatives », de façon plus ou moins assumée, émergent, toujours plus nombreuses, de la part d’acteurs publics et parfois privés de l’aménagement du territoire. À y regarder de plus près, ces dispositifs témoignent d’un degré très variable d’implication des habitants. La multiplication d’expériences décevantes, qui ne laissent que peu de place à l’implication, opinions, ressentis et idées des habitants, finit par mettre en doute cette rhétorique de la participation et les ambitions affichées.

Par une distanciation critique vis-à-vis des processus et revendications liés à la participation citoyenne en matière d’aménagement urbain, Pavel Kunysz invite les habitants amenés à « participer » à s’interroger sur les pratiques et les certitudes liées à ces participations. À travers la vulgarisation de quelques auteurs-phares, il s’agit à la fois de prendre conscience de l’inscription historique et politique de la participation citoyenne dans l’évolution des courants de pensée en urbanisme et dans les mouvement sociaux en Europe occidentale, de discerner des niveaux et critères permettant de qualifier les modalités de la participation, et de fournir des outils et idées concrets dont se saisir au quotidien au travers d’exemples illustratifs.

L’ouvrage met aussi en lumière les nombreuses impasses théoriques et pratiques des processus participatifs. Il réinterroge leurs liens avec notre système de démocratie représentative et pose sans complexe les questions parfois taboues à une époque de défiance envers le pouvoir politique de la légitimité, de la représentativité, et de la compétence des citoyens. Il s’intéresse aussi aux effets pervers potentiels de la participation citoyenne.

L’auteur n’en garde pas moins la conviction que les expériences de participation, sous certaines conditions, pourraient contribuer à l’amélioration de nos cadres de vie et être des germes de la conquête de nouveaux droits à la ville théorisés par Henri Lefèbvre.

Pavel Kunysz est titulaire d’un master en architecture et aménagement du territoire (2015) et d’un master en sociologie à finalité approfondie (2017) de l’université de Liège. Actuellement animateur et rédacteur au sein de l’ASBL urbAgora, il développe une réflexion sur le rôle socio-politique des espaces conçus. Ses travaux l’ont porté à traiter de sujets tels que les relations entre ville, sécurité et liberté, les identités sociales et historiques des lieux et la responsabilisation des architectes face aux environnements sociaux dans lesquelles ils agissent.

Le présent ouvrage est édité, en ce mois de décembre 2017, sous format numérique : chacun peut le télécharger gratuitement au format PDF. Il fera l’objet d’une mise en débat pendant les premiers mois de l’année 2018, avant d’être édité sur papier.

Ce livre est publié avec le soutien du Ministère de la Culture de la Communauté française, dans le cadre de la mission d’Education permanente de l’asbl urbAgora.

Voir en ligne : Dérivations

À la une

À la une

Dernier ajout : 20 septembre.