Inter-Environnement Bruxelles
© IEB - 2021

Métro Nord : c’est l’heure de renoncer !

Le refus par l’administration régionale de l’urbanisme de prolonger l’enquête publique n’a pas empêché les associations et les comités d’habitant.e.s actifs sur le dossier de voir les documents à l’enquête confirmer les défauts connus du métro 3 :budget faramineux et impayable, bilan carbone défavorable, augmentation des temps de parcours dans les communes de Schaerbeek et d’Evere, recul de l’accessibilité du transport public, effet quasi nul sur la baisse de l’utilisation de l’automobile, absence de rentabilité du projet au vu de la fréquentation future attendue, hausse des valeurs immobilières au détriment des locataires des communes traversées, n’en jetez plus, quand c’est mauvais, c’est mauvais !

Rappelons-le : à ce stade-ci le projet de métro nord n’est nullement irréversible : une mise en service du simple tronçon Albert-Nord pourrait tout à fait être envisagée, couplée à l’amélioration du transport public existant de surface sur le tronçon Liedts-Bordet. Il ne manque qu’un peu de courage politique…