Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Éditorial

Mauvais score démocratique

Publié le mardi 20 décembre 2016, par IEB

Tags :

Un des critères du bon fonctionnement d’un système démocratique doit être la transparence des autorités publiques vis-à-vis des citoyens et de leurs représentants élus. Les autorités doivent rendre compte de leurs actions et encourager les citoyens à s’impliquer. À la base de ce processus démocratique, l’accès à l’information. En Belgique, tous les Gouvernements publient sur Internet le compte rendu des décisions prises lors de leurs conseils. Tous... sauf le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale !

Pourtant la mise en ligne des décisions gouvernementales est une pratique répandue dans le monde comme cela se fait partout en Europe ou en Afrique comme par exemple au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Guinée-Konakry, au Mali et, depuis peu, au Maroc...

Le Gouvernement bruxellois ne publie pas davantage sur Internet les ordres du jour de ses réunions, ainsi que le font le gouvernement fédéral, le Gouvernement wallon et celui de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Plus étonnant encore, même les parlementaires bruxellois ne reçoivent pas les ordres du jour des réunions du Gouvernement de leur Région. Ils ne prennent connaissance des problèmes traités qu’après coup.

Cette pratique anti-démocratique avait déjà été relevée en 2011 lors d’une question orale au Parlement, et la question a encore resurgi en 2015. Pourquoi la RBC se distingue-t-elle de la sorte ?

Bem n°285 - Novembre-décembre 2016

Bem n°285 - Novembre-décembre 2016

Dernier ajout : 23 octobre.