Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Habiter les beaux quartiers à Santiago du Chili

Publié le lundi 7 décembre 2015, par Amélie Parienté

Comment expliquer que les classes aisées de Santiago du Chili choisissent, à un moment de leur parcours résidentiel, se détournent des pavillons unifamiliaux, considérés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale comme un « idéal » urbain (p. 74), pour privilégier un habitat collectif en hauteur, qui est pourtant souvent associé dans l’imaginaire aux catégories populaires, aux désagréments liés à la vie dans les centres, à la promiscuité ou encore au désordre. C’est la question que se pose la jeune auteure Line Henry dans cet ouvrage issu de sa recherche de master, publié dans la collection « Chrysalide » des éditions de l’IHEAL – collection qui valorise chaque année les deux meilleurs travaux de master dans différentes disciplines de sciences sociales.

À partir d’une enquête de terrain très localisée et d’une analyse des micro-mécanismes de choix résidentiels des classes aisées, cette recherche met en lumière un phénomène inverse de ceux étudiés jusqu’à aujourd’hui : une mobilité r...

Voir en ligne : http://lectures.revues.org/19648

info portfolio

Lectures

Lectures

Dernier ajout : 29 septembre.