Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

LES FINANCES DE BRUXELLES

Les promoteurs spéculent, la Région encourage... et les habitants trinquent !

Publié le mercredi 12 octobre 2011, par IEB

RÉGION BRUXELLOISE • Ce n’est qu’en 1989 que la Région bruxelloise est enfin créée, une Région-Capitale aux pouvoirs limités par rapport aux Régions flamande et wallonne créées 10 ans plus tôt. Bruxelles est la seule Région à être financée majoritairement avec des recettes propres.

Ce sont ces mécanismes de financement imaginés à l’époque qui font depuis la joie des promoteurs immobiliers actifs sur le territoire bruxellois. Selon l’accord de 1989, l’Etat fédéral finance majoritairement la Wallonie et la Flandre mais Bruxelles n’a qu’à se débrouiller en taxant les transactions immobilières !

Résultat : pour survivre et prélever le plus de taxes possibles sur les transactions, Bruxelles a tout intérêt à voir se construire sans arrêt de nouveaux bureaux. En cela, la Région reproduit au quartier européen et au quartier Midi ce qui se faisait en son temps au quartier Nord. Dans cette affaire, tout le monde y gagne... sauf les habitants. Une autre façon de faire rentrer les sous dans les caisses, c’est d’attirer en ville des habitants qui gagnent bien leur vie, avec une marina ou une tour de luxe au bord du canal. Dans ce cas-là, la majorité des habitants trinque : ils sont forcés d’aller s’installer ailleurs, souvent bien au-delà des limites de la Région.


PLOUF - Un pavé dans le canal

Dernier ajout : 20 mars.