Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Les horreurs auxquelles nous avons échappé !

Publié le mardi 28 juin, par IEB

Été oblige, Bruxelles en mouvements vous a concocté un numéro spécial balade ! En effet, le dossier principal se construit autour d’une balade urbaine intitulée « Les horreurs auxquelles nous avons échappé ! »

Été oblige, Bruxelles en mouvements vous a concocté un numéro spéciale balade ! En effet, le dossier principal se construit autour d’une balade urbaine imaginée par Gérald Hanotiaux intitulée « Les horreurs auxquelles nous avons échappé ! ».

Bruxelles est souvent pointée comme une ville ayant subi les dévastations d’un urbanisme de tout temps catastrophique. La ville a même généré le néologisme « Bruxellisation », un terme utilisé par les urbanistes pour désigner les bouleversements urbanistiques d’une ville livrée aux promoteurs au détriment du cadre de vie de ses habitants.

Dans ce texte, l’auteur nous prend par la main pour une balade dans Bruxelles, celle-ci visant à découvrir des transformations urbanistiques projetées par le passé, mais jamais réalisées. Plutôt que de superposer les horreurs sur les anciennes constructions disparues, il préfère placer des projets, heureusement abandonnés, en calque sur les paysages actuels. En partant de la Porte de Hal pour terminer au centre ville, les personnages en balade passent par le quartier de la Marolle, la place Poelaert, le Sablon, les boulevards surplombant la jonction Nord-Midi, le quartier Nord, et enfin la place des Martyrs, la place de la Monnaie, ou encore la Bourse. Une balade légère et ludique dans la Ville de Bruxelles.

Les illustrations sont le fruit de deux ateliers collage et dessin organisés par IEB autour de la trame de la balade. Bonne exploration !

Lire Bruxelles en mouvements n°282 - Mai-juin 2016 en ligne.


Prises de position

Dernier ajout : 6 décembre.