Inter-Environnement Bruxelles

Les contradictions du PAD Heyvaert

Publié le mercredi 20 mai, par Claire Scohier
Version imprimable

Photo : SPRB-DMS

Pour IEB, le quartier Heyvaert est un quartier de ressources pour de nombreuses personnes en quête de logements et de travail ce qui en fait un quartier d’accueil historique. Le rôle du PAD devrait être de préserver/améliorer l’accès à ces ressources rassemblées sur un territoire proche du centre-ville. Or le PAD semble vouloir éviter tout arbitrage en pensant tout à la fois préserver la vocation économique et productive du quartier et faire croître (trop) largement sa vocation résidentielle. La CRD pointe cette contradiction en relevant que le PAD propose des mesures rendant impossible l’existence de l’activité actuelle de commerce automobile et ne tient pas compte de l’équilibre actuel complexe entre les différentes activités économiques du quartier. Elle souligne aussi l’incompatibilité de la cohabitation défendue par le PAD entre des activités de loisirs et logistiques sur les quais qui longent le canal. Enfin, elle soulève la discrimination qu’il y a à imposer un pourcentages de logements sociaux au secteur privé alors que rien n’est imposé au secteur public. Rappelons que plus de 80 % des logements publics construits à Cureghem ces dernières années sont des logements acquisitifs s’adressant à la classe moyenne alors que le quartier Heyvaert compte moins de 2 % de logements sociaux.


Claire Scohier


Urbanisme

Dernier ajout : 8 août.