Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Bruxelles, ville congolaise

Le square Lumumba, une place avec une histoire (anti)coloniale

Publié le mardi 20 novembre, par Lucas Catherine

Tags :

La place en honneur de Patrice Lumumba a été inaugurée le 30 juin 2018. À première vue elle se trouve dans un coin un peu perdu entre la place du Champ de Mars et le Square du Bastion, un coin que beaucoup de gens croyaient être territoire d’Ixelles. Elle est de l’autre côté de la petite ceinture, et quand même territoire de la Ville de Bruxelles. Un caprice de l’histoire.

Quand la seconde enceinte de la ville de Bruxelles fut démolie disparaissait la vieille porte de Namur et il se créa un terrain vague. La Ville de Bruxelles s’en appropriait une partie en 1851. Par arrêté royal du 23 août 1851, la limite territoriale entre Bruxelles et Ixelles était fixée dans la longueur de la rue du Champ de Mars et de l’Esplanade.

L’endroit était au début du siècle dernier connu pour son Café de l’Horloge. C’était un café très exclusif : on n’y payait pas avec de l’argent, mais avec des jetons. Les clients devaient en acheter pour un montant minimum, une astuce pour sélectionner comme clientèle des personnes fortunées. Le Café de l’Horloge fonctionnait comme une sorte de club pour des industriels et politiciens qui étaient impliqués dans la colonisation du Congo, comme Albert Thys ou Jules Renkin. Le Café disparut en 1957 en vue du réaménagement de la ’Petite Ceinture’ en ’autoroute urbaine’, mais l’intérieur du café fut acheté par le grand patron de la chaîne d’hôtel Hilton et reconstruit dans le Nile Hilton du Caire comme Taverne du Champ de Mars.

Ceci pour la petite histoire de la colonisation, mais il y a plus. Le pacifiste et anarchiste Jean Van Lierde créa en 1958 les « Amis de Présence Africaine ». À son arrivée à Zaventem en décembre 1959 où Jean Van Lierde est venu le chercher, Patrice Lumumba se rend au 220 de la rue Belliard, premier siège des Amis de Présence Africaine avant de rejoindre la Table Ronde. L’association Les Amis de Présence Africaine, la librairie Le Livre Africain et le service de documentation furent transférés, en juillet 1961, dans une maison de la rue du Champ de Mars, en face de l’actuelle place Lumumba.

Avec d’autres, Van Lierde avait élaboré une stratégie non violente pour parvenir à l’indépendance du Congo. En 1959, lorsque le gouvernement belge voulut envoyer la troupe au Congo, il participa à la mobilisation : « Pas un franc, pas un homme pour une guerre coloniale. » Le gouvernement belge recule en moins de quinze jours. Van Lierde était l’ami et le conseiller de Patrice Lumumba. Il encouragea d’ailleurs Lumumba à prononcer son fameux discours anticolonialiste de la cérémonie d’indépendance du Congo, réponse au discours dégoulinant de paternalisme du roi Baudouin. Van Lierde témoigna, en juin 2001, devant la Commission d’enquête de la Chambre des Représentants de Belgique chargée de déterminer les circonstances exactes et l’implication des hommes politiques belges de l’époque dans l’assassinat de P. Lumumba.

Lucas Catherine

Bem n°297 - Novembre-décembre 2018

Bem n°297 - Novembre-décembre 2018

Dernier ajout : 10 décembre.