Inter-Environnement Bruxelles
© Matthias Forster - 2021

Le retour de la tour Sainctelette « projet Dockside »

© Kurbistep S.A - 2021

Mercredi 22 septembre aura lieu à la maison communale de Molenbeek la commission de concertation relative à la seconde mouture du projet de la tour Sainctelette.
La crise sanitaire que nous traversons actuellement dévoile et renforce les inégalités, notamment en matière d’aménagement du territoire.
Les quartiers situés de part et d’autre du Canal sont soumis à une pression immobilière croissante et démesurée. Des projets de constructions de grande envergure prennent place faisant fi de toutes les recommandations sanitaires, des besoins en espaces de respiration, et contre l’avis des habitants et associations locales.
Il y a quelques mois, la Commune de Molenbeek rassurait les habitants et associations sur l’abandon du projet de tour à Sainctelette par son promoteur. Le revoici pourtant mis à l’enquête publique, quelque peu modifié mais toujours d’une densité étouffante pour le quartier (149 logements,74 emplacements voitures..)
Les développements actuels autour du Canal ont en commun de sur-densifier fortement ces quartiers, d’ouvrir la porte à une gentrification agressive, à la spéculation immobilière et à la disparition progressive d’emplois locaux. Or, les quartiers jouxtant le canal sont déjà parmi les plus précarisés, les plus denses et les moins verts de Bruxelles.
A maintes reprises, les habitants et associations ont demandé l’arrêt de ces projets . Aujourd’hui encore, nous réitérons cette demande de refuser ce projet et proposons d’autres alternatives.
la bourgmestre s’est fort engagée pour la lutte contre le Covid et pour cette raison il nous semble que la réalisation de cette tour ne serait pas cohérente avec un souci de santé publique. C’est l’occasion d’agir. La commune détient trois voix sur six au sein de la commission de concertation.

Signataires :

Buurthuis BONNEVIE - La Rue - Inter-Environnement Bruxelles - JES Brussels - le Foyer vzw - Comité de quartier Martime