Inter-Environnement Bruxelles
© IEB - 2021

Le numérique laisse de côté une partie trop importante de la population

© Ville de Bruxelles - 2021

Les travailleuses sociales et travailleurs sociaux sont débordé·e·s de demandes de personnes qui n’arrivent pas à contacter des services pour introduire des demandes d’aides et accéder à leurs droits. La numérisation est, plus que jamais, apparue comme la solution pour substituer la gestion informatisée au contact personnel. Si pour certains, elle a permis la continuité des démarches, pour d’autres, elle est devenue un facteur d’exclusion, les empêchant d’accéder à des services indispensables et à des droits fondamentaux. Malgré les graves problèmes relevés dès le premier confinement, tout indique que cette situation perdurera au-delà de la pandémie. écrivent-ils dans une carte blanche parue dans La Libre ce 25 octobre 2021.