Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Le marché du Parvis de Saint-Gilles en danger

Publié le dimanche 8 avril, par Collecti(e)f SPAM

Sur le PArvis, de Markt !
Collecti(e)f SPAM (Saint-Gilles) a lancé cette pétition adressée à Collège des Echevins et Bourgmestre de Saint-Gilles - Belgique

Le Parvis doit rester un espace public pour tous ! De Parvis moet en openbare ruimte blijven voor iedereen !

Voor het Nederlands, zie beneden.

Nous souhaitons protéger, sur le Parvis de Saint-Gilles et sur la rue du Fort :

Un marché populaire pour toutes les bourses.
Les marchands et leur gagne-pain
Le marché quotidien qui rassemble tous les marchands plutôt que d’en exclure certains.

Pour nous, Collecti[e]f SPAM, composé de marchands et d’habitants de Saint-Gilles, le Parvis doit rester une place publique : un lieu qui permette à toutes les activités de la vie publique de s’y développer ensemble : marché, commerces, terrasses, jeux, rencontres, festivités… Un espace ouvert et non figé. La rénovation du Parvis par le contrat de quartier allait dans ce sens. Les travaux sont éprouvants pour les marchands ambulants qui attendent avec impatience leur retour, tous les jours sur le Parvis, comme avant, depuis 1865 !

Mais, le 1er mars 2018, la commune a décidé, en cours de chantier, de changer fortement l’organisation du marché : un nouveau dessin qui prévoit de diminuer sa fréquence et qui sépare spatialement les offres.

En semaine, le marché serait exclu du « grand » Parvis et devrait s’installer devant l’église. Le marché du mardi serait supprimé, celui du mercredi proposerait des « produits du terroir ». Certains marchands actuels ne pourraient donc plus s’y rendre.
Le jeudi, les food trucks resteraient sur le Carré Moscou et seraient donc isolés du marché et des terrasses du Parvis.
Le week-end, le marché s’étendrait sur tout le Parvis mais le textile et les échoppes « dé-stock » seraient déplacées rue du Fort.

Or, le nouveau Parvis, avec son marché retrouvé, sera florissant. Il attirera plus de monde aux terrasses, sur les places, dans les commerces, mais aussi de nouveaux marchands. Le marché doit donc pouvoir s’étendre dans la rue Jourdan et la rue du Fort, son prolongement naturel.

Rejoignez-nous ou soutenez-nous en signant cette pétition !

Voir en ligne : Change.org

La revue du web

La revue du web

Dernier ajout : 17 août.