Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Éditorial

Le bénévolat : un don pour les associations

Publié le mardi 7 mars, par IEB

Le modèle économique qui s’impose sans cesse davantage tend à tout transformer en marchandises. Le bénévole lui échappe encore, il maintient une autre relation au monde, celle du temps donné qui permet aux humains de se reconnaître dans une communauté.

Il apporte un service et sort de la logique productiviste et utilitaire qui nous isole. Au moment où le plein emploi est derrière nous, il nous permet d’envisager autrement le rapport au travail. Le bénévole offre aussi un regard extérieur qui n’est pas conditionné par les sollicitations et les urgences auxquelles il faut sans cesse répondre.

D’une part, les associations voient leurs subsides publics se réduire toujours plus. D’autre part, les équipes travaillent en fonction d’un marché du projet qu’ils doivent gagner en dépit des objectifs associatifs de départ. Astreintes à se conformer toujours plus à un cadre qui n’est pas le leur et qui les précarisent, les associations perdent leur capacité à se projeter au-delà de l’agenda à courte échéance que le modèle dominant leur impose [1]. Dans un contexte où le pragmatisme du temps court devient la règle, le bénévole peut assurer le travail sur le temps long.

L’équipe d’IEB bénéficie ainsi depuis plus de 20 ans de la présence de Raymond Boudru qui, après une carrière dans le secteur privé, au moment de sa pré-pension, est devenu bénévole. Il connaissait IEB grâce à « La Ville et l’Habitant », le journal d’Inter- Environnement Bruxelles auquel il était abonné et où il trouvait de quoi alimenter sa passion pour la transformation de la ville.

À l’époque, l’équipe d’IEB n’était pas vraiment organisée pour accueillir des bénévoles. Raymond y a pris sa place en commençant par suivre ce qui se passait au parlement bruxellois et à en faire les comptes-rendus. Comme il avait fréquenté les Pays-Bas au cours de sa carrière, il nous a apporté une autre vision de l’urbanisme. Sa connaissance du néerlandais nous est précieuse pour tous les travaux de traduction.

Il a ensuite publié dans « La Ville et l’Habitant » une série d’articles sur l’évolution des thématiques abordées dans le journal. À l’occasion des 20 ans d’IEB, ses articles ont été rassemblés dans un numéro spécial : « Chronique d’un périodique bruxellois ». Son intérêt pour l’histoire de la Région bruxelloise l’a amené à archiver la revue de presse que nous recensons depuis les années 70.

C’est ainsi qu’il a introduit dans la base de données de la bibliothèque d’IEB plus de 30 000 références relatives à des articles de presse, des livres et autres publications.

Le résultat de ce travail de bénédictin est désormais accessible en ligne : http://biblio.ieb.be. Nous voulons ici lui rendre hommage. Nous lui souhaitons encore de beaux moments parmi nous et nous lui disons « merci Raymond ».

Notes

[1« Baromètre de la situation financière du monde associatif 2016 », Fondation Roi Baudouin, in www.kbs-frb.be.

Bem n°286 - Janvier-février 2017

Bem n°286 - Janvier-février 2017

Dernier ajout : 21 octobre.