Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Le Port de Bruxelles reçoit le label “d’entreprise neutre en CO2

Publié le lundi 3 décembre, par TQC

Le Port de Bruxelles s’est vu remettre lundi le label “d’entreprise neutre en CO²” pour ses bâtiments par la plateforme belge CO2Logic. Il devient ainsi le premier port belge à obtenir cette distinction. Le label couvre les 12 bâtiments dans lesquels oeuvre le personnel du Port de Bruxelles, ainsi que sa flotte de 17 véhicules.

Après un bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société régionale, un plan d’action a été élaboré pour réduire ces émissions. Les efforts se sont concentrés dans un premier temps sur l’isolation des bâtiments, améliorée grâce à l’installation de double vitrage et de nouveaux châssis et à des travaux de toiture notamment. La quasi totalité des bâtiments est en outre équipée de panneaux photovoltaïques.

Des alternatives de mobilité douce ont également été proposées au personnel, avec un parc à vélos et une prime au kilomètre mais aussi des abonnements pour les transports en commun. À terme, la flotte de véhicules du Port roulant au diesel doit par ailleurs être remplacée par des véhicules électriques ou hybrides. “Depuis le premier bilan de 2014, nos émissions de dioxyde de carbone ont baissé de 6%, passant de 338 tonnes d’équivalent CO² à 317 tonnes en 2017“, se réjouit Philippe Matthis, directeur général adjoint du Port de Bruxelles. “Le calcul des émissions sert à déterminer quelles sources produisent le plus de CO² pour pouvoir agir rapidement au bon endroit”, acquièce Antoine Geerinckx, fondateur de CO2logic.

Cela permet de faire des économies, qui vont permettre de s’attaquer ensuite à des postes plus coûteux.” Quant aux émissions incompressibles, comme le chauffage des bâtiments, qui représente 50% des émissions du Port, elles sont compensées par un investissement dans le projet “Paragigm Project Kenya”, qui lutte contre la déforestation et à un meilleur accès à l’eau au Kenya. “À budget égal, ont peut réduire beaucoup plus d’émissions de CO² en Afrique qu’en Belgique”, explique M. Geerinckx. “Or, il y a urgence” pour le climat. Le Port de Bruxelles espère à présent motiver les 200 entreprises installées sur son site à lui emboîter le pas et à postuler pour l’obtention d’un label environnemental.

Belga

Voir en ligne : https://bx1.be/news/port-de-bruxell...

Dépêches

Dépêches

Dernier ajout : 10 décembre.