Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Le Jeu de Balle au jeu des « Bruxellois de l’année » !

Publié le vendredi 5 février, par marolles

P1140809

La Plateforme Marolles a récemment appris sa nomination aux « Bruxellois de l’année 2015 », un prix organisé par plusieurs médias bruxellois et dont le résultat est déterminé par le vote des internautes entre le 3 et le 24 février.

Quoiqu’on puisse penser de ce genre de mini-cérémonie des Oscars à la sauce locale (à laquelle, faut-il le préciser, la Plateforme n’a pas demandé à participer), l’abandon par la Ville de Bruxelles de son projet de parking sous la place du Jeu de Balle, il y a tout juste un an, est la victoire d’une mobilisation citoyenne spontanée, massive, déterminée et joyeuse. Il n’est pas étonnant que les médias bruxellois s’en souviennent à l’heure de revisiter les événements marquants de 2015.

Mais il est pour le moins cocasse de voir la Plateforme Marolles nominée dans la catégorie Société « pour avoir démontré que les citoyens pouvaient peser sur le débat politique », en même temps que le bourgmestre Yvan Mayeur est nominé dans la catégorie Politique « pour le courage politique dont il a fait preuve en lançant le piétonnier »… c’est-à-dire dans les faits pour avoir imposé des décisions sans aucune concertation ni étude préalable, répondant systématiquement par le mépris aux citoyens qui contestent ce plan et défendent une vision de la ville favorable à ses habitants, les jugeant illégitimes à prendre part à un débat qui les concerne pourtant au premier chef.

Nous vous laissons juges du sens qu’il y a à voter pour la Plateforme Marolles dans ce concours (pour ceux qui souhaitent le faire, c’est par ici). Pour notre part, si nous trouvons quelque intérêt à cette nomination, c’est de :

  • Ne pas laisser l’histoire de notre mobilisation être réécrite comme un conte de fées citoyen. En effet, notre revendication d’une véritable concertation publique sur les questions de mobilité, impliquant échopiers, commerçants et habitants du quartier, n’a jamais été entendue. Et si les autorités communales ont abandonné leur projet à la place du Jeu de Balle, sous la pression populaire, elles n’ont pas pour autant renoncé à construire un parking souterrain ailleurs dans les Marolles. Quant à la procédure citoyenne de demande de classement patrimonial de la place du Jeu de Balle, elle suit lentement son cours…
  • Réaffirmer la solidarité de la Plateforme Marolles avec les habitants et commerçants de l’ensemble du Pentagone, qui furent nombreux à nous soutenir et subissent aujourd’hui les conséquences d’une piétonisation pour le moins paradoxale (dégradation de l’offre de bus, report du trafic automobile et de ses nuisances dans les rues avoisinantes,…) qui s’inscrit dans un plan de transformation du centre-ville (transformation commerciale et sociale, touristification, privatisation de l’espace public, construction de parkings souterrains néfastes et inutiles,…) aussi peu démocratique que l’était le projet de parking sous la place du Jeu de Balle.
  • Rappeler que la victoire contre la construction d’un parking sous le Jeu de Balle est celle de tous ceux et celles qui se sont mobilisés et notamment les 23.336 signataires de la pétition (en 22 jours). Qu’il ne faut jamais baisser les bras, même lorsqu’on est confronté à des décisions déjà entérinées politiquement, à des rapports de forces inégaux, à des pouvoirs publics agissant malheureusement de plus en plus souvent en faveur d’intérêts privés, avec amateurisme et mauvaise foi. La mobilisation des habitants est toujours utile face à des projets destructeurs du tissu urbain et social.

Voir en ligne : http://www.plateforme-marolles.be/l...

La revue du web

La revue du web

Dernier ajout : 27 septembre.