Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

La moitié des centrales nucléaires américaines perdent de l’argent

Publié le mardi 20 juin, par Elsa Conesa

Selon une étude de BNEF, 34 des 61 centrales nucléaires perdent au total 3 milliards par an. L’écart se creuse entre les centrales situées dans les Etats régulés, où le prix est soutenu, et les autres.

L’effondrement de l’ex-fleuron du nucléaire Westinghouse en début d’année a brutalement révélé aux Américains l’étendue des difficultés du secteur longtemps considéré comme le plus prometteur. Mais le constat de la société d’études Bloomberg New Energy Finance (BNEF) est sans appel. Selon ses analystes, plus de la moitié des réacteurs américains sont déficitaires. Les pertes cumulées par 34 des 61 centrales du pays atteindraient près de 3 milliards de dollars par an. Un chiffre obtenu en comparant le tarif de l’électricité vendue par ces centrales, estimé entre 20 et 30 dollars par mégawattheure (MWh), à ce qu’elle coûte à produire, soit 35 dollars par MWh.

Voir en ligne : Les Echos.fr

Ailleurs

Ailleurs

Dernier ajout : 21 septembre.