Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

LES VITRAUX DE WOLUWE

Publié le jeudi 24 octobre 2013, par Klaus Building

A Bruxelles comme en France, les églises se vident. Outre le bouleversement culturel et spirituel qu’elle représente dans un pays depuis toujours marqué par le catholicisme, cette désertification prive le public de la visite d’édifices souvent très étonnants. Qui connaît, par exemple, les vitraux de Notre-Dame, à Woluwé St Pierre ?

Construite au milieu des années 60, d’après un projet daté de 1958, l’église surprend d’abord par sa forme originale et sa structure apparente, en escalier. A l’origine, une énorme toiture pyramidale était prévue, mais l’histoire raconte que la gaffe d’un ingénieur obligea les architectes René Aerts et Paul Ramon à modifier leurs plans. Faut-il voir une intervention divine dans cette erreur de calcul ? En tout cas, le résultat est à mon avis beaucoup plus réussi.

Certes, les antennes de gsm fixées sur le toit sont un peu déplacées, mais les fidèles partis, il faut bien payer les factures, alors Dieu et Belgacom, même combat.
On éteindra quand même son téléphone pour visiter Notre-Dame. Et là, révélation, on découvre que les murs sont en fait d’immenses vitraux, contrastant avec l’esthétique monochrome et orthogonale des façades extérieures. Le principe n’est pas nouveau : séparer mur et structure, remplacer les parois par la lumière des vitraux, c’était aussi le langage du gothique, qu’on retrouve notamment dans la Sainte Chapelle de Paris. Mais son interprétation, qu’on pourrait presque qualifier de Mondrian psychédélique, est très moderne.


Dans un coin, cette signature :
Pierre Majerus
Maître verrier : Meester Glasenier
Bruxelles
1975-1976

Notre-Dame
Rue de l’Eglise
1150 Woluwé St Pierre

Liens :
Inventaire du patrimoine
Pierre Majerus 

Voir en ligne : http://bxlbuildings.blogspot.com/20...

La revue du web

La revue du web

Dernier ajout : 21 novembre.