Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Éléphants, girafes, antilopes... 71 % de la faune sauvage victime collatérale des guerres

Publié le dimanche 21 janvier

La faune est une victime collatérale des conflits, à laquelle on pense peu. Selon une étude publiée dans la revue Nature, 71 % des zones protégées en Afrique ont été touchées par des conflits entre 1946 et 2010. Impossible de savoir précisément combien d’animaux ont disparu à cause des guerres. Mais on peut affirmer que, parmi tous les facteurs, les conflits ont l’impact le plus déterminant sur les grands mammifères africains.

Voir en ligne : http://www.novethic.fr/actualite/en...

info portfolio

Ailleurs

Ailleurs

Dernier ajout : 19 février.