Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

L’université au bassin de Biestebroeck

Publié le mercredi 23 mars, par IEB

Le vendredi 11 mars, c’était au tour du bassin de Biestebroeck (à hauteur du pont de Cureghem sur le canal) d’être soumis à débat dans le cadre du Brussels Academy. Une partie du bassin autrefois en zone industrielle (ZIU) a été transformée il y a deux ans par le PRAS en zone d’entreprises en milieu urbain (ZEMU) en vue d’y autoriser du logement. Avant même le changement d’affectation, la spéculation immobilière avait pris son envol.

Selon Sarah Deboeck (Cosmopolis/VUB), le risque est bien réel d’assister à un triplement du prix au m² dans la ZEMU. Bien trop cher pour les activités économiques ! La chercheuse évoque sur base d’exemples similaires à Londres et à Williamsburg un phénomène de gentrification d’entreprises.

Ces dernières, pourtant pourvoyeuses d’emplois peu qualifiés, sont poussées hors de la ville pour accueillir du logement haut de gamme à front de canal (voir le n°263 de Bruxelles en mouvements et notre étude sur le sujet). Et la chercheuse de pointer les contradictions internes aux politiques régionales qui, d’une part, développent à cet endroit une ZEUS pour attirer des entreprises en donnant une réduction de 30% sur l’impôt et, d’autre part, veulent densifier le logement à cet endroit en imposant des conditions peu propices à l’accueil des entreprises (lire notre article : « Bruxelles port-Sud : ne pas lever l’ancre ! »).

Enfin, on s’inquiétera, au vu de la présentation faite par le SAU, nouveau bras immobilier de la Région, du peu d’outils de régulation du foncier dont celui-ci dispose. Un dossier qu’IEB continuera à suivre de près !


Présence IEB

Dernier ajout : 28 septembre.