Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Les débris épars du progrès. Évolutionnisme vs anthropologie

Publié le lundi 20 juin, par Amossou Léonard Katchekpele

Johannes Fabian écrivait jadis que l’anthropologie a souvent péché par « déni de contemporanéité » aux sociétés qu’elle étudie. Mais comment (et peut-on) penser une anthropologie du contemporain (p. 75) ? Pour s’y essayer, mettons dans une boîte, pêle-mêle, les notions suivantes : ethnie, nation, culture, communauté, société, civilisation, primitif, tradition, religieux, laïc, etc. De l’entrelacs de ces notions qui jalonnent le parcours de l’anthropologue, il est possible de recueillir ou de la confusion (qui assimile par exemple ethnie et culture), ou quelques lignes fléchées dessinant des rapports évolutifs (de l’ethnie vers la nation), ou alors simplement, et telle est la thèse de l’auteur, divers modes de rapports sociaux ou de rapports au temps (p. 65-66) qui, n’étant d’aucune époque, sont contemporains de toutes. Par exemple, communauté et société, si l’on tient à leur différence, pourraient bien n’être que deux modalités d’une même réalité, susceptibles d’êtres présentes en m...

Voir en ligne : http://lectures.revues.org/20968

info portfolio

Lectures

Lectures

Dernier ajout : 25 septembre.