Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Sociologie des pratiques récréatives en nature. Du structuralisme à l’interactionnisme

Publié le vendredi 31 mars, par Florian Lebreton

Le dernier ouvrage de Jean Corneloup s’inscrit dans la continuité du précédent consacré aux théories sociologiques de la pratique sportive. Proposant une lecture « structuro-interactionniste » des pratiques récréatives de nature, l’auteur ambitionne de « passer de l’un à l’autre » des paradigmes structuraliste et interactionniste et ainsi de « les associer dans une lecture conjointe et enchevêtrée du même objet » (p. 364) de manière à rompre avec les habituelles frontières épistémologiques. La référence au structuralisme, nous dit Jean Corneloup, privilégie une vision structurante de l’action sociale permettant de constituer « un style (en interne) » (p. 20) construit selon des jeux d’opposition avec d’autres styles et pratiques au sein d’un espace des positons sociales et d’un espace des styles de pratique. En ce sens, ce cadre permet de penser les trajectoires et goûts culturels (notamment sportifs) car ils sont déterminés par des habitus résultant d’une imprégnation progressive e...

Voir en ligne : http://lectures.revues.org/22567

info portfolio

Lectures

Lectures

Dernier ajout : 15 décembre.