Inter-Environnement Bruxelles
© IEB - 2021

Hippo-drohme : modification préjudiciable du PRAS

Uccle-Boitsfort : modification du PRAS (Plan Régional d’Affectation du Sol) dans le cadre de la réaffectation du site de l’ancien hippodrome, situé en bordure de la forêt de Soignes, en un espace vert récréatif et éducatif d’envergure régionale. Dans ce contexte, le Gouvernement a adopté le 20 mai 2020 un arrêté ouvrant la procédure de modification partielle du PRAS en vue de permettre le réaménagement et l’extension du parking actuel (de 428 places à 535 places) sis chaussée de la Hulpe, 51 à Uccle. Cette modification vise à affecter le terrain de zone forestière en zone d’équipement d’intérêt collectif ou de service public, compatible avec un parking. En effet, cette modification partielle du PRAS concerne des terrains situés à moins de 60 mètres de la Zone Spéciale de Conservation (ZSC), communément appelée "Site Natura 2000". L’article 16 du PRAS prévoit que "les bois et forêts situés en zones forestières […] sont entourés d’une zone non aedificandi [non constructible], revêtement du sol compris. Elle s’étend sur une profondeur de 60 mètres à partir de la limite du bois ou de la forêt". Le parking existant et son réaménagement/extension contreviennent donc à cette prescription du PRAS. Cette modification du PRAS contourne la tenace mobilisation citoyenne autour de l’hippodrome mais également la décision du Conseil d’État jugeant qu’un parking n’a pas sa place en zone forestière.

Historique du dossier : ieb.be et natagora.be