Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Les maisons chaleureuses

Publié le jeudi 7 janvier, par Isabelle Caby

Rien n’est pire que de se sentir abandonné, totalement désoeuvré, livré à soi-même, sans toit, ni perspective d’avenir. Henri Cohen Solal et Dominique Rividi tous deux co-fondateurs de l’association « les amis de Bait ham », nous racontent comment des jeunes adolescents d’Israël, de Jérusalem et ses alentours en particulier, se retrouvent dans la rue, « espace de non-lieu » dans la plus grande errance. Ces jeunes « marginaux », « incasables », « enfermés au dehors » (p. 13), le plus souvent en rupture sociale et familiale, vivent un sentiment profond d’exclusion, d’abandon social, se retrouvant très fréquemment pour ne pas dire constamment en situation de souffrance, de détresse et de mal-être. On découvre et on comprend que le quotidien de ces adolescents tourne autour de la violence, de l’insécurité affective, psychologique, matérielle et intellectuelle. Il faut « survivre ». Les maisons chaleureuses, Bait ham en hébreu, sont décrites ici comme un dispositif inédit, une réponse or...

Voir en ligne : http://lectures.revues.org/19777

info portfolio

Lectures

Lectures

Dernier ajout : 9 décembre.