Inter-Environnement Bruxelles

Appel à témoignages

Étude sur « l’exclusion par la pollution électromagnétique ».

Publié le mercredi 1er juillet, par Gérald Hanotiaux
Version imprimable

Étude sur « l’exclusion par la pollution électromagnétique ». ·

Le Collectif « Solidarité contre l’Exclusion » est une Association sans but lucratif (CSCE-ASBL) reconnue en Education Permanente. Dans le cadre de nos activités, nous éditons une revue trois fois par an, traitant des droits sociaux de manière large.

Nous démarrons aujourd’hui une étude sur l’exclusion par la pollution électromagnétique, en d’autres mots la difficulté pour les personnes souffrant des conséquences des rayonnements électromagnétiques -qui nous sont imposés- de maintenir leur vie professionnelle, soit parce que les rayonnements sont présents sur le lieu de travail, soit parce que la qualité de vie et l’état de santé général sont trop dégradés que pour permettre cette vie professionnelle dans les mêmes conditions qu’auparavant. En outre, dans un contexte de manque de reconnaissance des autorité sanitaires, les inégalités sociales sont présentes parmi les victimes du sans-fil, et les possibilités de faire face à la situation.

Le but de ce travail est, dans un premier temps, de réaliser un état des lieux de la situation, le plus précis possible, par le recueil des propos des personnes électrosensibles. Dans un second temps, il s’agira d’explorer et sonder les instances censées apporter des réponses à cette situation sanitaire dramatique pour des personnes en nombre croissant (syndicats, Inami, médecine du travail, association de patients,...), pour savoir comment ces instances perçoivent cette situation et ce qui est (éventuellement) mis en place pour en tenir compte à l’avenir.

En Suède, l’électrosensibilité est reconnue comme handicap, dans d’autres pays européens (Allemagne, Autriche, France,...) des décisions de justice vont dans le sens d’une reconnaissance. En Belgique, toujours rien. Le but ici est d’avancer dans la reconnaissance de la situation sanitaire dans notre pays.

Nous recherchons des personnes prêtes à témoigner de leur situation.

Concrètement, nous proposons de rencontrer les personnes électrosensibles pour recueillir, lors d’un dialogue, leur « récit de vie » sur 1. le parcours très difficile d’un électrosensible dans notre société, de manière générale et 2. sur la situation professionnelle. Les parcours sont souvent longs et complexes, c’est pourquoi nous privilégions le recueil du témoignage de vive voix (s’il existe déjà des témoignages écrits, cela peut bien entendu enrichir la réflexion).

(Précision importante : la personne recueillant les témoignages est elle-même électrosensible, depuis plus de dix ans)

En pièce jointe vous trouverez trois articles au sujet de la 5G, issus du dernier numéro de la revue Ensemble. A la fin du troisième article « Pour favoriser la 5G, les autorités ignorent la situation sanitaire » vous pourrez lire une description de l’électrosensibilité et l’appel à témoignages tel qu’il est paru dans notre numéro 102, daté de juin 2020. N’hésitez pas également à diffuser. A cette adresse vous trouverez tous les numéros de la revue : www.ensemble.be

Si vous - ou l’un ou l’une de vos proches - vous reconnaissez dans cet appel, prenez contact avec nous. Le recueil du témoignage pourra se faire de vive voix, et si ce n’est pas possible ni souhaité, par échanges de mails, ou encore par téléphone (fixe).

Bien entendu, un total anonymat est assuré.

Le Collectif Solidarité Contre l’Exclusion (CSCE-ASBL).


Gérald Hanotiaux


Relais

Dernier ajout : 11 août.